Le groupe Les Éjectés de retour avec "Climats", un 15e album pour la défense de la planète

Publié le 04/12/2018 à 10H16
Les Ejectés présentent leur nouvel album lors d'un concert à Limoges le 1er décembre.  

Les Ejectés présentent leur nouvel album lors d'un concert à Limoges le 1er décembre.  

© Capture d'image France 3/Culturebox

Steff Tej et le mythique groupe limougeaud les Ejectés sont de retour avec la sortie d’un nouvel opus, "Climats". Un album aux textes toujours aussi engagés, non sans une pointe d’humour.

Trente ans de carrière et déjà quinze albums. On peut dire que les Ejectés ne manquent pas d’inspiration. Cette fois-ci la formation reggae-ska-rock menée par Steff Tej prend la défense de notre planète menacée par le réchauffement climatique.

Reportage : France 3 Limousin M. Codet-Boisse / F. Bordes / N. Stil

https://videos.francetv.fr/video/NI_1326067@Culture

Une carrière internationale 

Les Limougeauds ont découvert les Ejectés dans la rue le 21 juin 1988, jour de la Fête de la musique.

On avait choisi ce nom parce qu’à l’époque on se faisait régulièrement éjecté d’un local de répétition.

Steff Tej, leader des Ejectés

Des premières parties prestigieuses

Aujourd’hui le nom est resté mais les membres historiques du groupe ont suivi d’autres aventures. De la formation d’origine, il ne reste que Steff Tej. Un leader qui a propulsé le groupe, dès les années 1990,  sur la scène internationale. Un beau parcours avec des premières parties prestigieuses : Iggy Pop, Depp Purple, la Mano Negra, Zebda, NTM…

Au Francofolies de Montréal, il y avait 30 à 40 000 personnes. C’était énorme.

Steff Tej, leader des Ejectés

Textes engagés 

Sur des sonorités jamaïquaines, teintées de rock anglo-saxon, les Ejectés chantent la plupart du temps en français sur des textes souvent contestataires.   

D’album en album il y a toujours de la contestation ou un regard sur la société. C’est souvent fait avec humour car c’est important de faire rire et réfléchir.

Steff Tej, leader des Ejectés

"Climats" n’échappe donc pas à la règle. Le 15e opus du groupe nous invite à réfléchir sur les conséquences du réchauffement climatique. Un sujet grave abordé avec légèreté que les Ejectés défendront sur scène un peu partout en France. Ils seront notamment en concert ce 1er décembre à Limoges.