Jura : Alpha Blondy et Julian Marley lancent un festival reggae sans subvention

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/08/2013 à 14H01, publié le 12/08/2013 à 12H04
Alpha Blondy à Juan-les-Pins (9 juillet 2013) / Julian Marley à Rabat, au Maroc (21 mai 2011)

Alpha Blondy à Juan-les-Pins (9 juillet 2013) / Julian Marley à Rabat, au Maroc (21 mai 2011)

© MaxPPP - Nice Matin / AFP - Abdelhak Senna

Les organisateurs ne comptent que sur les recettes de la billetterie et de la buvette. Organisé sur le site des Forges de Fraisans, entre Dole et Besançon, le festival "No Logo" se tient mercredi et jeudi avec, parmi les têtes d'affiche, Alpha Blondy et l'un des fils de Bob Marley, Julian.

Le célèbre chanteur ivoirien reggae Alpha Blondy, dont le dernier album, "Mystic Power", est sorti en mars 2013 (chez Wagram), se produira sur l'unique scène de ce festival en plein air, situé dans l'enceinte des Forges de Fraisans, un site industriel tout juste rénové.
Alpha Blondy nous donne rendez-vous au No Logo Festival 2013
Julian Marley, le chanteur français Féfé, les Lyonnais de Babylon Circus, le groupe français de trance acoustique Hilight Tribe, la formation jamaïcaine Israel Vibration et leur compatriote Max Romeo sont également attendus parmi les 16 artistes programmés mercredi 14 et jeudi 15 août 2013.
Petit teaser de Julian Marley pour le No Logo Festival 2013
Un "pari un peu fou"
"Nous avons fait le pari un peu fou d'un festival complètement indépendant qui ne vivrait que de l'adhésion des spectateurs, sans aides publiques et sans partenaires privés", a expliqué à l'AFP Michel Jovanovic, l'un des organisateurs. Le festival tient son nom de l'absence de logo sur l'affiche, du fait de l'absence de partenaires. Avec un budget prévisionnel de 180.000 euros, il compte sur les seules recettes de billetterie et de buvette. Le point d'équilibre budgétaire est fixé à environ 12.000 visiteurs sur les deux jours, pour une jauge maximale d'environ 10.000 personnes par jour.

"Ce concept original plaît aux artistes qui font preuve d'un certain engagement. Comme c'est un festival sur des jours où ils sont moins demandés et avec un prix d'entrée peu élevé, beaucoup d'artistes ont joué le jeu pour cette première édition", a indiqué Michel Jovanovic.
Teaser officiel du No Logo Festival (14-15 août 2013)
> Tarifs et infos pratiques ici