Tournée : dans l'esprit de Bob Marley, le groupe Inna de Yard chante l'âme de la Jamaïque

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 18/10/2017 à 09H58, publié le 17/10/2017 à 19H49
Cédric Myton figure emblématique du reggae 

Cédric Myton figure emblématique du reggae 

© France 3 / Culturebox

Dans la foulée de Bob Marley, Inna de Yard a propagé l'esprit reggae hors de la Jamaïque. Le groupe composé de figures comme Cédric Myton ou Kidus1 a enregistré dans l'arrière cour d'une maison de Kingston l'album "The Soul of Jamaïca" à l'occasion de l'exposition "Jamaica, Jamaica" à la Philharmonie de Paris. Sorte de Jamaica Social Club, Inna de Yard est en tournée en France. A ne pas manquer.

Ils se nomment Ken Boothe, Cédric Myton, Lloyd Parks, Kiddus 1. Dans les années, ils ont fait vibrer la Jamaïque dans le sillage de Bob Marley. En 2017 ils sont en tournée avec Inna de Yard, une sorte de "Buena Vista ganja Club" comme le nomme Francis Dordor, journaliste aux Inrocks.
 
Reportage France 3 Languedoc-Roussillon O. Brachard / F. Detranchant / E. Diaz

Sur un mur au fond du jardin

Le projet Inna de Yard est né au début des années 2000 dans l'esprit de passionnés de reggae du label français Makasound a voulu enregistrer les figures mythiques du reggae dans l'arrière cour des maisons de Kingston en acoustique pour faire ressortir l'essence et l'âme du reggae. "C'est vraiment comme ça que dans les années 60, les chanteurs de reggae composaient leurs morceaux assis sur un mur au bord d'une cour. il peut y avoir dans un enregistrement des sons de grillons ou de chiens qui aboient qui viennent apporter une ambiance à l'enregistrement, explique Nicolas Maslowski, co-fondateur du projet Inna de Yard. Huit albums consacrés aux grands chanteurs de l'île ont été enregistrés sur ce modèle et le groupe Inna de Yard a été cré pour faire exister cet esprit sur scène. Puis le label Makasound a disparu refermant, par la même l'épisode Inna de Yard.

L'âme de la Jamaïque

Mais les belles aventures ne meurent jamais. Quand est née l'idée de l'exposition "Jamaica, Jamaica" à la Philharmonie de Paris, les organisateurs ont sollicité l'ex Makasound devenu Chapter Two et les gens d'Inna de Yard pour relancer la mécanique.
C'est comme cela que le groupe a ressuscité. Les "pappys du reggae" s'entourant cette fois de visages de la nouvelle génération comme Derajah, Var, Steve Newland et Bo Pee pour enregistrer l'album "The Soul of Jamaica" . 

En mission musicale

Cédric Myton, doté d'une incroyable voix de falsetto, était le leader du trio The Congos dans les années 70. Il travaillait à l'époque avec le génial Lee "Scratch" Perry. Avec Inna de Yard, il reprend bien entendu "Youth man", une de ses chansons phares qui mettait en garde la jeunesse jamaïcaine contre les gangs et leur violence. Cédric Myton s'estime aujourd'hui investi d'une mission musicale : "C'est un message pour les gens (...) des extravagances musicales. C'est une mission musicale". 

Inna de Yard en tournée :
17 octobre à Canteleu (76)
18 octobre à Massy (91)
20 octobre à Queven (56)
21 octobre à La Rochelle (17)
26 octobre à Angers (49)
27 octobre à Paris (Le Trianon)
28 octobre à Bruxelles
31 octobre à Pérignat-les-Sarliève (63)