Rap français : les 10 clips incontournables de ce début d'année

Par @Nijikid
Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 10/02/2018 à 21H29, publié le 06/02/2018 à 17H41
Roméo Elvis dans le clip animé "Ma Tête".

Roméo Elvis dans le clip animé "Ma Tête".

© Saisie écran clip de Roméo Elvis x Le Motel

L'année a démarré en trombe pour le rap français avec une avalanche de clips sortis en janvier. Albums, concerts, remixes, éditions deluxe : 2018 s'annonce comme une année très prometteuse pour la plupart des rappeurs français, de Roméo Elvis (certes, il est Belge) à Moha La Squale ou MHD. Et encore, on ne parle pas des stars Orelsan et Lomepal, qui n'ont pas sorti de clip depuis le 1er janvier...

1.
Roméo Elvis x Le Motel "Ma Tête"
On ne présente plus le rappeur bruxellois de 24 ans qui renouvelle le rap français en compagnie de son génial acolyte Le Motel. Ce beau clip animé illustre un titre où il est notamment question des acouphènes dont souffre Roméo Elvis. Ce titre referme l'album "Morale 2" sorti en mars 2017. On attend désormais la version augmentée, "Morale 2Luxe", promise le 16 février, qui contiendra une dizaine de titres en supplément (dont "Dessert", sorti ce mardi soir). Avec, à l'horizon, une maousse tournée dans toute la France qui débutera le 9 mars à Angers et se terminera le 8 novembre à l'Olympia. Avec, entre-temps, une date au Bataclan le 3 mai (complet).
2.
PLK “Pas les mêmes”
Le rappeur du 14e arrondissement de Paris, membre du collectif La Confrérie et du groupe Panama Bende, a la vingtaine et déjà 8 ans de rap au compteur. Sur sa mixtape "Ténébreux" sortie en septembre dernier, dont est extrait ce "Pas les mêmes", PLK s'affirme comme une fine plume et un dompteur de flows qui va compter dans le rap game. A suivre et à voir en concert le 7 avril à La Machine du Moulin Rouge.
3.
Némir "Ça sert"
Après des années de silence, le rappeur prodige de Perpignan effectuait un retour surprise en septembre, et nous mettait l'eau à la bouche avec "Des heures", un titre irrésistible basé sur une guitare flamenca, où swinguait son prasé unique. Il est de retour avec " Ça Sert", un second titre mélancolique très réussi qui annonce un album promis "pour bientôt" (sans autre précision) que l'on attend avec impatience.
4.
Grems "Babyliss"
Le parrain incorruptible du rap français, c'est lui. Graphiste et graffeur très en vue, le rap est un peu sa danseuse. Il le pratique du coup sans arrière-pensée et avec une liberté absolue. Après avoir annoncé en 2013 que "Vampire" mettait un terme à sa carrière solo, Grems effectue à 39 ans un retour inespéré avec l'album "Sans Titre #7" sorti vendredi dernier. Un disque dédié à ses deux filles, sur lequel il présente en 19 titres toutes les facettes de son travail rappologique. Fantaisiste, électronique, bondissant, provoquant, libre: tous les délires sont permis. Sur ce "Babyliss", les rappeurs narcissiques et leurs excentricités capillaires se font tailler une méchante coupe. Hilarant. Grems sera en concert le 6 avril à Sannois (EMB), le 7 avril à Rennes (1988 Live Club), le 13 avril à Lyon (Le Sucre) et le 18 avril à Paris (Badaboum).
5.
Chilla "#BalanceTonPorc"
Cette rappeuse lyonnaise de 23 ans issue du conservatoire classique (violon de 6 à 15 ans) s'impose comme un des espoirs du rap français depuis la sortie en novembre dernier de son premier album, "Karma". Si l'un de ses sujets de prédilection est l'égalité hommes-femmes, elle assure être avant tout "humaniste" plutôt que féministe. Ce qui ne l'a pas empêchée de faire du récent hashtag Balancetonporc contre le harcèlement une chanson dénonçant le sexisme et le machisme ambiant. A noter que ce clip a été tourné au sein même de l'association "Une femme un toit", qui aide les femmes battues à se réinsérer dans la société. Chilla donne quelques concerts ces prochaines semaines dans toute la France (Le Havre, Montauban, Roubaix etc), avec deux haltes parisiennes : le 23 février au Flow et le 16 mai à La Boule Noire.
6.
Moha La Squale "Pour la Dernière"
Depuis le mois d'août et jusqu'à la fin décembre, ce rappeur du 20e arrondissement de Paris (quartier de la Banane) a livré chaque dimanche un nouveau freestyle à son armée grandissante de fans (celui-ci, dans lequel il promet "2018 j'vais tout péter", est daté du 31 décembre 2017). Des freestyles qui débutent quasi toujours par une phrase audio de Jacques Brel. Très prometteur, ce garçon qui a connu le deal et la prison et s'est pris de passion pour la littérature crève à ce point l'écran qu'il prend des cours de théâtre au Cours Florent et va devenir acteur. Le 24 février, il sera en concert à la Maroquinerie pour jouer tous ses freestyles du dimanche. Préparez les bougies : il fêtera ce jour là ces 23 ans.
7.
C.Sen "Classe"
On avait adoré son album "Le Tunnel" sorti en 2013 et en particulier le hit "A l'envers" qu'on écoute encore aujourd'hui avec gourmandise. Poète rap underground du 18e, C.Sen annonce un nouvel album "pour bientôt" avec ce nouveau morceau aussi classe que son titre. La vidéo, étrange et ultra sobre, entend donner au texte une place centrale. On attend désormais de découvrir ce "Vertige" (le titre de l'album) annoncé. En attendant, C.Sen sera en concert le 3 mai à La Boule Noire (Paris).
8.
Vald "Désaccordé"
On ne présente plus le rappeur d'Aulnay-sous-Bois, adepte du second degré permanent. Après le carton de "Agartha", il vient de sortir son second album "Xeu" (le 2 février). Un disque globalement sombre mais selon lui néanmoins "plein d'espoir". Sur ce single, "Désaccordé", il affiche son ambition : refaire un carton avec plus de 600.000 ventes. "Je rappe moins avec un sourire en coin, je m'assume de plus en plus", dit-il. A voir en concert dès le mois de mars, notamment à Lille, Marseille, Lorient, Nice et Vienne avec en principe un Zénith à Paris cet automne.
9.
MHD "La Puissance" (Major Lazer Remix)
Après les dribbles ravageurs et gagnants de "La Moula", "Ngatie Abedie", "Champion League" et "Roger Milla", le patron de l'afro trap français se prépare une année 2018 en or, trépidante au plan international. D'abord, MHD est à l'affiche en avril du prestigieux festival californien Coachella aux côtés de Beyoncé, Eminem et The Weeknd. Ensuite, le rappeur parisien du 19e a les honneurs des maîtres internationaux du reggaeton Major Lazer, qui ont remixé "La Puissance", partie 7 de sa série Afro-trap. Le clip donne envie de réserver illico pour voir le phénomène sur sa tournée des Zénith au mois de mars : MHD sera le 16 à Nantes, le 17 à Paris, le 23 à Lille et 24 à Rouen.
10.
Hesytap Squad "Pression" Featuring Roméo Elvis

La boucle est bouclée avec ce duo belge dont on adore ce titre et ce très beau clip d'animation tout frais. On en sait peu sur Hesytap Squad alias Absolem et Ryder, déjà repérés aux côtés de leur compatriotes Caballero et JeanJass et Roméo Elvis. Si ce n'est qu'ils sont originaires de Liège, qu'ils ont sorti un premier EP en octobre et qu'on risque d'en reparler d'ici quelques mois. La relève est là. Fume, c'est du Belge !