Kanye West reçu à la Maison Blanche: qu'a-t-il dit à Donald Trump?

Par @Nijikid
Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 12/10/2018 à 09H08, publié le 11/10/2018 à 21H00
Donald Trump et Kanye West à la Maison Blanche jeudi 11 octobre 2018.

Donald Trump et Kanye West à la Maison Blanche jeudi 11 octobre 2018.

© Ron Sachs/NEWSCOM/SIPA

Comme prévu, Kanye West s'est rendu jeudi à la Maison-Blanche pour un déjeûner de travail avec le président Donald Trump. Devant la presse, convoquée dans le bureau ovale avant le déjeûner, Kanye West a livré un long monologue d'une dizaine de minutes. Le président a de son côté chanté les louanges du rappeur qui est actuellement son meilleur soutien dans le rap et la communauté noire américaine.

Sa casquette MAGA, décriée, lui donne l'impression d'être Superman

Sa désormais casquette fétiche rouge "Make America Great Again" ("Rendre sa Grandeur à l'Amérique", le slogan de campagne de Trump) vissée sur le crâne, Kanye West a soliloqué durant de très longues minutes, tandis que les photographes mitraillaient et que le président Donald Trump restait impassible, opinait du chef ou souriait face à lui.

Kanye West a souhaité démentir les préjugés selon lesquels "si on est noir on vote démocrate."Mes amis essayent de m'effrayer pour que je ne porte pas cette casquette mais elle me donne du pouvoir d'une certaine facon", a-t-il souligné.

"Vous savez, mon père et ma mère se sont séparés alors je n'ai pas beaucoup d'énergie masculine chez moi et je me suis marié avec une famille qui hem, n'a pas beaucoup d'énergie masculine non plus (sans doute une allusion à la famille de Kim Kardashian qui compte beaucoup de filles, et à son beau-père Bruce Jenner devenu Caitlyn Jenner). Alors cette casquette me donne l'impression d'être Superman", a-t-il dit. Kanye West en a profité pour faire sa propre publicité, citant au passage une marque de sports avec laquelle il travaille.

Regardez la rencontre dans le bureau ovale ci-dessous

Kanye West pourrait se lancer dans la course à la Maison blanche mais pas avant 2024

"Si le président n'est pas à son avantage, nous n'apparaissons pas à notre avantage non plus", a-t-il fait valoir. Il a ensuite défendu l'idée de ramener "des emplois en Amérique" parce que "quand nous faisons fabriquer en Chine et pas en Amérique nous trahissons notre pays."

Il a également évoqué Chicago, sa ville natale, qui devait au départ être au centre des discussions sur les thèmes de la violence et de la réforme carcérale. Pour lui le problème "vient des armes à feu illégales. Pas des armes légales. Nous avons le droit d'avoir des armes à feu."
Kanye West montre à Donald Trump l'image d'un avion à hydrogène sur son smartphone dans le Bureau ovale, jeudi 11 octobre 2018.

Kanye West montre à Donald Trump l'image d'un avion à hydrogène sur son smartphone dans le Bureau ovale, jeudi 11 octobre 2018.

© Evan Vucci/AP/SIPA

Kanye West a assuré qu'il n'était pas vraiment bipolaire et qu'il s'agissait d'une erreur de diagnostic. Selon lui, il manquait simplement de sommeil. Enfin, le rappeur a annoncé qu'il ne se présenterait pas à la présidence des Etats-Unis en 2020 mais qu'il y réfléchirait pour 2024. Au passage, il a imprudemment déverouillé son iPhone sous l'oeil des caméras, et le monde entier à pu lire son (très mauvais) code secret : 00000.

A la fin de son interminable speech, Donald Trump a déclaré en regardant les journalistes : "Je dois dire, c'était très impressionnant. C'était quelque chose."

Trump se félicite du soutien d'une star du rap influente dans la communauté noire

Avant de le recevoir, le président Donald Trump avait chanté les louanges de Kanye West jeudi matin sur Fox News. "Je l'aime beaucoup, c'est un ami à moi, je le connais depuis longtemps", a déclaré le président sur la chaîne conservatrice.

"Dans le monde de la musique on dit que c'est un génie", a-t-il ajouté à propos du rappeur, l'un de ses plus fervents soutiens. Un soutien d'autant plus précieux que le milieu du rap est généralement opposé au président républicain.

"Quand Kanye a révélé (sa position) il y a quelques mois, quelque chose s'est passé, j'ai monté de 25% dans les sondages. Du jamais-vu. Il est très suivi au sein de la communauté noire. Très, très suivi", a assuré Donald Trump.