Pour Homici-2, le rap du 6.3 vaut celui du 9.3

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/02/2013 à 15H02, publié le 21/02/2013 à 14H38
Le rappeur Homici-2 

Le rappeur Homici-2 

© France3/culturebox

Homici-2 rappeur des quartiers nord de Riom en Auvergne a sorti un deuxième album "Kabylifornie" qu'il a auto-produit. L'opus s'est vendu à 2000 exemplaires.


Reportage : Christian Lamorelle et Alfonso Martinez 

https://videos.francetv.fr/video/NI_144055@Culture

Du rap parisien....
Le rap français a vu le jour en France au milieu des années 80. Ce courant musical s'est popularisé la décennie suivante avec l'apparition du rappeur MC Solaar, originaire de Dakar mais installé en région parisienne. Progressivement, le rap français venu de la banlieue, principalement parisienne, a trouvé son propre style et les médias diffusent cette musique qui était avant tout une pratique urbaine.

Au rap de province
Dans les années 1990, une dizaine d'albums d'artistes qui se réclament du rap sortent dans les bacs. Le plus connu reste MC Solaar qui contribue à populariser ce genre en France. D'autres artistes comme NTM, de Seine-Saint-Denis  ou IAM le seul groupe Marseillais accèdent aussi à une belle notoriété. D'autres artistes rap émergent à la fin des années 2000 et début 2010 comme La Fouine ou Youssoupha originaires des Yvelines. Mais dans le rap, les régions montent le ton. Orelsan arrive d'Alençon et revendique ses origines Normandes. La Bretagne, l'Alasace, la Lorraine ou la Région Rhône-Alpes ont elles aussi leurs talents. Homici-2 n'est pas le seul groupe de rap Auvergnat. Metodik est originaire de Clermont-Ferrand et le groupe a sorti un premier album en 2009. Noir et Blanc vient de Montluçon et assume ses valeurs altermondialistes.