Pih Poh aux Eurockéennes : "un rêve de gosse" pour le rappeur belfortain

Mis à jour le 04/07/2013 à 14H28, publié le 03/07/2013 à 17H16
Un nouvel EP et une scènr aux Eurockéennes : tout va bien pour Pih Poh !

Un nouvel EP et une scènr aux Eurockéennes : tout va bien pour Pih Poh !

© Les Eurockéennes

Les 25è Eurockéennes de Belfort ouvrent leurs portes du 4 au 7 juillet. Parmi les artistes à l’affiche, Pih Poh, un enfant du pays. Le 5 juillet, il sera sur La Plage, une des scènes du célèbre festival. Un grand rendez-vous pour ce rappeur de 26 ans qui vient de sortir un nouvel EP baptisé « Contre temps ».

Reportage : Jean-Luc Gantner, Jean-Marie Baverel, Yves Faivre

https://videos.francetv.fr/video/NI_136287@Culture

Cela fait dix ans tout juste que Pierre Enderlen, alias Pih Poh (verlan de hip-hop), a commencé à rapper. C’était en 2003 et il avait 17 ans. Quatre ans auparavant, il avait découvert le rap et le hip-hop grâce à DJ Frakass. Après avoir fait scratcher les platines, il s’empare du micro et ne le lâchera plus. Tout comme sa plume qu’il dégaine volontiers pour écrire lui-même tous ses textes.
Pih Poh clip chef de meute
Depuis, Pih Poh a grandi et a sorti deux albums : « Endoctrinement musical ». en 2007 et  « Pihpohcondriak » en 2011. Le jeune homme, qui travaille aussi à un péage pour gagner sa vie, a réalisé un gros travail auprès des managers et des scènes locales pour se faire connaître. Petit à petit, le Belfortain a creusé son sillon, soutenu par son groupe : Pierre Michelet qui compose la musique et qui est aussi batteur, Arnaud Krivaneck (guitare et clavier), Malik Aissiouane (clavier et basse) et le rappeur bisontin Kreshendo (qui est « backeur » : il reprend en chœur les derniers mots d’une phrase lors d’un live). Ce sont eux qui l’ont accompagné lors des tournées à l’étranger (Brésil, Palestine, Irak). Pour les scènes plus petites, il se produit avec DJ Try.
Pih Poh en concert 

Pih Poh en concert 

© Sacha Radosavljevic
« Son nouvel EP « Contre temps » est composé de quatre titres qu’il qualifie lui-même de « plus sérieux, plus incisifs » : « J’ai voulu montrer que je pouvais faire autre chose que juste de la dérision et de la légèreté, en espérant toucher un nouveau public, mais en souhaitant que ceux qui me suivaient déjà continuent ». Vu la qualité de cet opus et notamment du titre "Plus de temps à perdre", il y a fort à parier pour que le voeu de Pih Poh se réalise.
Clip Pih Poh " Plus de temps à perdre"