Notorious BIG, le Wu-Tang Clan et Woody Guthrie auront leurs rues à New York

Publié le 26/12/2018 à 16H08
Notorious B.I.G, RZA du Wu-Tang Clan et Woody Guthrie donneront leurs noms à des rues de New York.

Notorious B.I.G, RZA du Wu-Tang Clan et Woody Guthrie donneront leurs noms à des rues de New York.

© DR

Le conseil municipal de New York a décidé d'honorer trois artistes parmi les plus vénérés de la Grosse Pomme en nommant des rues en leur honneur. Un vote a eu lieu vendredi en ce sens pour honorer Notorious B.I.G., le Wu-Tang Clan et Woody Guthrie.

A Brooklyn, le pâté de maisons où Notorious B.I.G. a grandi, sur St James Place entre Fulton Street et Gates avenue, sera renommé Christopher Wallace Way (le nom de baptême de celui qui était aussi surnommé Biggie Smalls).

Toujours à Brooklyn, un Woody Guthrie Way devrait voir le jour sur Mermaid Avenue, entre les 35e et 36e rues de Coney Island. C'est là que l'icône de la folk américaine avait élu domicile avec sa femme en 1943.

A Staten Island, l'angle de l'avenue Vanderbilt et de Targee street devrait en principe être rebaptisé Wu-Tang Clan District (mais ce sera peut-être un autre nom honorant le groupe de rap originaire de Staten Island emmené par RZA). A noter qu'il s'agit de l'endroit où la vidéo de "Can It Be All So Simple" a été filmée.
 

La ténacité d'un amateur de hip-hop

Le Wu-Tang Clan et Notorious B.I.G. doivent en grande partie cet honneur à la ténacité de Leroy McCarthy, qui oeuvre en ce sens depuis des années. Il espère que New York finira par honorer les grands noms du hip-hop qu'elle a abrités, comme la Nouvelle Orléans honore les icônes du jazz et Nashville les héros de la country.

Il a déjà réussi à faire rebaptiser une rue du Queens en partie avec le nom d'un des mc de A Tribe Called Quest, "Phife Dawg", et une autre rue d'Englewood dans le New Jersey, du nom de Sylvia Robinson, fondatrice de Sugarhill Records, label majeur aux premières heures du hip-hop.

"La ville de New York n'a pas fait grand chose pour honorer l'art local et la culture hip-hop", explique Leroy McCarthy au site Gothamist. "Le Wu-Tang Clan a mis Staten Island sur la carte via le hip-hop, et le Wu mérite d'être reconnu avec une rue à son nom à Shaolin (le surnom que le Wu-Tang Clan a donné à son fief de Staten Island). 

Depuis des années, il tente d'honorer les Beastie Boys avec un nom de place dans le Lower East Side de Manhattan. Son projet a déjà été refusé plusieurs fois, ce qui ne l'empêche pas d'y croire toujours.

Leroy McCarthy brandit des panneaux de rues aux noms du Wu-Tang Clan et des Beastie Boys devant la mairie de New York avec un slogan double qui parlera aux connaisseurs : "You gotta fight for your rights to protect your neck"