Le rappeur anglais Stormzy lance une bourse d'études pour des étudiants noirs de Cambridge

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/08/2018 à 17H20, publié le 17/08/2018 à 16H45
Le rappeur Stormzy, désigné "meilleur artiste masculin de l'année", aux Brit Award 2018, a également remporté le titre de "meilleur album britannique" pour son premier opus "Gang Signs & Prayer"

Le rappeur Stormzy, désigné "meilleur artiste masculin de l'année", aux Brit Award 2018, a également remporté le titre de "meilleur album britannique" pour son premier opus "Gang Signs & Prayer"

© Daniel LEAL-OLIVAS / AFP

Le rappeur Stormzy, ambassadeur du "grime", sous-genre du hip hop britannique, est une figure outre-manche. Très investi dans les causes sociales, Il a lancé le 16 août une bourse d'études pour des étudiants noirs admis à Cambridge, afin de lutter contre la "sous-représentation" des "minorités" dans les meilleures universités.

La prestigieuse université de Cambridge est arrivée en troisième place du classement de Shanghaï 2018 des meilleurs établissements d'enseignement supérieur dans le monde récemment présenté à la presse. Pourtant elle a été au cœur d'une controverse en juin après avoir été contrainte de révéler au Financial Times que plusieurs de ses établissements n'avaient admis aucun ou qu'un seul étudiant noir par an entre 2012 et 2016.

"En tant que minorité, nous sommes encore sous-représentés dans les meilleures universités", a déploré le chanteur noir sur sa page Facebook. "Je souhaite que cette bourse nous rappelle que nous sommes plus que capables d'étudier dans des établissements de ce niveau".

Une bourse pour les lycéens 

Ce projet, annoncé le jour des résultats du A-Level, équivalent britannique du baccalauréat, vise à encourager les étudiants issus de minorité à postuler à Cambridge. La bourse, financée par l'artiste de 25 ans, couvrira la scolarité et une partie des frais annexes de deux étudiants pour la rentrée 2018, et de deux autres l'année suivante.

L'université de Cambridge a précisé que ces bourses seraient attribuées pour une durée de quatre ans maximum, pour un montant allant jusqu'à 18.000 livres (20.100 euros) par bourse et par an. "Ces bourses sont un encouragement pour des étudiants noirs qui, autrement, auraient pu se sentir incapables de venir à Cambridge", a déclaré le vice-président de l'université, Stephen Toope, dans un communiqué. "L'an dernier, 58 nouveaux étudiants noirs sont arrivés à Cambridge", a-t-il précisé. "C'est un nombre record, mais ce n'est pas autant que ce que nous souhaitions. Nous devons redoubler d'efforts pour que ces étudiants postulent, se sentent chez eux ici, et réalisent leur potentiel". Outre leur origine ethnique, les candidats à cette bourse pour la prochaine rentrée devront avoir été admis à Cambridge, et avoir déposé une demande de bourse auprès de l'État. Les lauréats seront sélectionnés par un panel selon des critères sociaux-économiques.

Un rappeur engagé

Stormzy, lauréat en janvier du Brit Award de l'artiste masculin britannique de l'année, s'était démarqué par ses prises de position. Lors d'un slam pendant la cérémonie, il avait interpellé la Première ministre britannique Theresa May à laquelle il reproche la gestion de l'incendie en 2016 de la Tour Grenfell à Londres, qui a fait 71 morts. "Yo, Theresa May, où est l'argent pour Grenfell ? Tu croyais qu'on avait oublié Grenfell ?" 

Le rappeur s'était déjà investi en faveur de l'éducation. En 2017, il avait fait don de plus de 10.000 euros à une étudiante qui souhaitait réunir des fonds pour son faire son Master à Harvard. Avec cette aide, il réaffirme son engagement. Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 31 août 2018.  "J'ai hâte de voir de jeunes génies noirs réussir grâce à cette bourse", a-t-il déclaré.
Pendant ce live au Brit Award, Stormzy entame son tube "Big for Your Boots" à partir de 2 minutes en interpellant Theresa May.