Kanye West : "je suis la plus grande rock star"

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 25/09/2013 à 14H21, publié le 24/09/2013 à 17H48
Kanye West chez Zane Lowe sur BBC Radio One, septembre 2013.

Kanye West chez Zane Lowe sur BBC Radio One, septembre 2013.

© Radio One / BBC

La BBC a diffusé lundi soir la première partie de l'interview de Kanye West, invité de l'émission de Zane Lowe sur Radio One. Dans ce long entretien qui aborde différents sujets, Ye se montre tel qu'en lui-même : grande gueule, narcissique et un peu confus... Retrouvez l'intégralité de l'interview en vidéo accompagnée d'un résumé point par point de ses déclarations ci-dessous.

Sur la musique
"J'ai montré que je sais réaliser des choses parfaites. "Dark Fantasy" (son avant dernier album solo "My beautiful Dark Twisted Fantasy") peut être considéré comme parfait. Je sais faire des choses parfaites mais je ne suis pas là pour ça. Je suis là pour innover, soniquement et culturellement".

Et l'album Yeezus ?
A la question de savoir comment il décrirait son nouvel album, Kanye commence par se définir "avant tout comme un producteur". Pour les autres, dit-il, il tenterait de leur offrir le meilleur pour s'épanouir. "Mais pour moi Kanye West, je vais tout foutre en l'air", précise-t-il. Pour cet album "je voulais être plus agressif (...) Faire de la musique en trois dimensions, comme Star Wars (...) Tenter de faire quelque chose qui affecte l'auditeur, en bon ou en mauvais (...). Je ne suis pas là pour faire de la musique facile (...) C'est comme ça que sonne la frustration !".
Sur la question raciale et la créativité
"Il n'y aurait pas de Kanye West sans Michael Jackson", dit-il, en soulignant combien le roi de la pop avait dû batailler à ses débuts pour que ses clips vidéos passent à la télé parce qu'il était noir.

Michael Jackson a ouvert la voie, mais doit-on comprendre que Kanye serait en quelque sorte son héritier ?  "J'ai crevé le plafond de verre. En tant que personne créative, en tant que célébrité. Quand je dis ça, je veux dire je veux faire des produits. Pas que des vêtements, mais aussi dessiner des bouteilles, de l'architecture, tout ce qui vous vient à l'idée. Je fait ça depuis 10 ans, et je regarde autour, et je me dis, attends un peu, il n'y a personne autour qui me ressemble, et s'il y en a, ils sont putain d'invisibles. Alors cela veut dire, attends un peu, nous sommes maintenant sérieusement engagés, genre, dans un mouvement des droits civiques".

Sur la mode
Il rappelle combien il a été raillé (il semble en avoir toujours aussi gros sur la patate), notamment pour avoir osé porter des jean's slim, et rappelle en tapant des poings qu'il avait proposé l'idée des pantalons de jogging en cuir à Fendi "il y a six ans" et qu'ils lui avaient refusé. "Or, combien de types avez-vous vu depuis en jogging de cuir ?" demande-t-il en commençant à s'énerver. Hedi Slimane ? "oui, d'accord, il a quelques chouettes jean's à 5.000 dollars. Il y a quelques trucs bien ici et là. Mais NOUS sommes la culture."

Le rap est le nouveau rock'n'roll
Et là Kanye West explose et se met à éructer (regardez à la fin de la vidéo, à 14:13). "Le rap est le nouveau rock'n'roll !  Nous sommes les rock stars. (...) C'est comme ça depuis un moment Hedi Slimane ! Nous sommes les rock stars et je suis la plus grande d'entre toutes !" Rien moins.

La seconde partie de l'interview sera diffusée mardi soir sur Radio One.