Joey Starr interpellé pour rébellion en Belgique

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/04/2013 à 16H06, publié le 20/04/2013 à 14H14
Joey Starr - Troisieme jour du Festival Solidays à l'Hippodrome de Longcham le 24 Juin 2012 in Paris, France. Third day of Festival Solidays ar Hippodrome de Longchamp on June 24 2012, in Paris, France.

Joey Starr - Troisieme jour du Festival Solidays à l'Hippodrome de Longcham le 24 Juin 2012 in Paris, France. Third day of Festival Solidays ar Hippodrome de Longchamp on June 24 2012, in Paris, France.

© MAXPPP

Joey Starr a été interpellé pour rébellion envers des policiers, dans la nuit de vendredi à samedi à Liège (sud-est de la Belgique), a-t-on appris auprès de la police locale. Retenu pendant plusieurs heures, il a été libéré en début d'après-midi

"Joey Starr a été arrêté en fin de nuit pour faits de rébellion envers des policiers", a indiqué une porte-parole de la police liégeoise, confirmant une information de l'agence Belga.
Selon Belga, le chanteur, Didier Morville à l'état civil, 45 ans, a été interpellé dans le quartier du Carré, un haut-lieu de la vie nocturne de la ville, après avoir participé à une prestation dans une discothèque de Boncelles, une localité proche de Liège.
 Joey Starr et des amis avaient pris place dans un bar, mais refusé de retirer leur casquette à la demande du videur, qui a alors demandé à la police d'intervenir. Ils ont été priés de sortir par les policiers et à l'extérieur de l'établissement, Joey Starr s'est montré agressif à leur égard, selon Belga.
"Joey Starr (...) est entré en contact avec l'inspecteur principal en s'avançant vers lui de manière relativement brutale, signalant qu'il est une personne importante", a expliqué pour sa part Jean-Marc Mottet, substitut du procureur du roi de Liège, interrogé par la chaîne de télévision privée RTL-TVI.
L'artiste, rappeur et comédien, habitué des prétoires, a été condamné une dizaine de fois en France, la dernière en mars 2009 à six mois de prison ferme pour violences 
volontaires.