"Girls" revisité par une start-up féministe : les Beastie Boys furieux

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2013 à 09H43, publié le 26/11/2013 à 16H18
(de gauche à droite) Ad-Rock, Mike D et Adam Yauch des Beastie Boys en mai 2004 à Paris

(de gauche à droite) Ad-Rock, Mike D et Adam Yauch des Beastie Boys en mai 2004 à Paris

© Bertrand Guay / AFP

Une entreprise produisant des jeux pour les petites filles qui n’aiment pas les princesses a parodié "Girls", une chanson des Beastie Boys datée de 1986, pour une publicité. La vidéo a été vue plus de 8 millions de fois sur YouTube. Les deux survivants du groupe, furieux, menacent de porter plainte

GoldieBlox est une start-up américaine qui estime que les filles doivent avoir un autre choix que ce qu’on trouve dans les rayons "roses" des magasins de jouets. Elle commercialise des jeux créatifs destinés à les encourager à devenir ingénieur "dans un monde où les hommes sont nettement plus nombreux que les femmes dans les métiers scientifiques, technologiques et mathématiques".
 
Dans une publicité postée sur YouTube, la start up détourne la chanson "Girls" des Beastie Boys. Sur les images, trois petites filles, lassées des princesses vêtues de rose, se mettent à inventer une machine.
Pub de GoldieBlox, parodie de "Girls" des Beastie Boys
 
Une vieille chanson qui ne les représente plus
"Je veux des filles pour faire la vaisselle, des filles pour faire le ménage de ma chambre, des filles pour faire la vaisselle" (Girls to do the dishes / Girls to clean up my room / Girls to do the laundry), dit la chanson des Beastie Boys.

Une chanson publiée sur leur premier album "Licensed to Ill" en 1986, et qui ne représente plus du tout leur esprit, le groupe étant devenu entre temps très féministe (Ad-Rock, à gauche sur la photo ci-dessus, est marié depuis 2006 à Kathleen Hannah, l'une des figures de proue du mouvement féministe Riot grrrl).
 
Une atteinte aux droits d’auteur ?
"Les filles construisent un vaisseau spatial, les filles inventent la nouvelle appli, les filles grandissent en sachant qu’elles peuvent concevoir tout ça" (Girls build a spaceship, girls code a new app, girls grow up knowing that they can engineer that), dit la pub.
 
Le groupe américain n’est pas content du tout et menace de poursuivre GoldieBlox, selon le Guardian. La start-up se défend, estimant qu’il n’y a pas d’atteinte aux droits d’auteur parce qu’il s’agit d’une parodie.
"Girls", Beastie Boys
 
Le testament d'Adam Yauch
Adam Yauch (alias MCA), membre des Beastie Boys mort en 2012 d'un cancer, demandait dans son testament l’interdiction de l’utilisation des chansons du groupe dans des publicités. C'est pour respecter son voeu que les deux survivants du groupe, Mike D et Ad-Rock, disent se battre.
 
Or, même si GoldieBlox affirme détourner une chanson "éminemment sexiste" des Beastie Boys pour encourager l’intérêt des filles pour la science et la technologie, la start-up n’en reste pas moins une entreprise à but lucratif. La cour fédérale de Californie a été saisie.