Avec "Storyteller", le rappeur Médine chante Le Havre "dans sa symphonie"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/04/2018 à 15H00, publié le 10/04/2018 à 14H44
Extrait du clip "Vénom" de Médine 

Extrait du clip "Vénom" de Médine 

© Capture d'écran clip "Vénom"

Le sixième album du rappeur Médine, "Storyteller" sort le 13 avril. L’artiste, originaire du Havre, se raconte et se livre de façon personnelle. Il exprime l'une de ses envies : chanter au Bataclan. Ce retour est marqué par des collaborations prestigieuses, avec Kery James ou Youssoupha notamment.

Le sixième album du rappeur, "Storyteller", comporte seize titres dont des collaborations avec Kery James et Youssoupha. C'est un mélange d'histoires de famille, de rencontres, que nous raconte Médine qui se confie dans un album plus personnel que les précédents, dont la sortie est prévue le 13 avril.  

Reportage pour France 3 Baie de Seine de D. Frotté/ A. Meyrignac/ R. Meheust  

https://videos.francetv.fr/video/NI_1215421@Culture

Le Havre, sa ville d'ancrage

Un des premiers extraits mis en ligne en février, "Venom", a pour cadre le Havre, signe que la ville du chanteur reste son lieu de prédilection, son ancrage. Les mots sont durs, mais les images sont belles, elles retranscrivent l’amour du rappeur pour la métropole havraise.
Extrait du clip Venom, réalisé par Vanbeebs 

Extrait du clip Venom, réalisé par Vanbeebs 

© France 3/ Culturebox
L'album de Médine est une somme de récits et de souvenirs, mais son environnement reste une source d'inspiration primordiale.

Je voulais surtout raconter l’histoire du Havre dans sa symphonie

Une chanson, une harmonie, c’est ce qu’entend Médine lorsqu’il se promène au Havre. Les quartiers qui se parlent, la mélancolie dégagée par la ville, le rappeur veut partager cette poésie urbaine avec ses "convaincus" (nom qu’il donne à ses fans).

Bataclan

L'un de ses titres, Bataclan, est disponible depuis mars. La salle mythique était un rêve pour le chanteur. Les paroles résonnent de façon particulière et sont bien évidemment chargées d’émotion après les attentats de 2015.

Tout ce que je voulais faire c'était le Bataclan

Paroles de la chanson
La chanson prend la forme d’un hommage, magnifié par le piano, par la voix de Médine, mais aussi par des chœurs. Sur le tournage, le rappeur a invité d’autres artistes : Orelsan, Proof, Sofiane Pamart et Youssoupha, qui sont présents dans le clip.  Le chanteur va réaliser son rêve, puisqu'il donnera un concert au Bataclan le 20 octobre 2018, pour la dernière date de sa tournée.