Pour Musiques en scène, Anne Gastinel décrypte Kaija Saariaho

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 08/03/2010 à 09H14
Pour Musiques en scène, Anne Gastinel décrypte Kaija Saariaho

Pour Musiques en scène, Anne Gastinel décrypte Kaija Saariaho

© Culturebox

La violoncelliste Anne Gastinel participe à la 5ème Biennale Musiques en scène. Ce festival dédié à la musique contemporaine se déroule à Lyon jusqu'au 21 mars 2010. Cette année, c'est la compositrice finlandaise Kaija Saariaho qui est à l'honneur.                        

https://videos.francetv.fr/video/NI_98549@Culture

Autant le dire, la musique de Kaija Saariaho est totalement inclassable.
la compositrice travaille autant sur les sons réels qu'avec l'informatique et elle accorde beaucoup d'importance aux timbres et aux couleurs. Le résultat est un travail tout en nuances, riche et complexe. Les organisateurs de Musiques en Scène ont dû choisir une vingtaine d'oeuvres dans un catalogue qui compte plus de 150 titres, des oeuvres qui montrent le parcours de création de la compositrice. La pièce interprétée, par Anne Gastinel et l'orchestre du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon, est un concerto pour violoncelle et orchestre intitulé "Notes on light". Autre aspect du travail de Kaija Saariaho à découvrir pendant le festival : un opéra, "Emilie", sera également proposé en première mondiale à l'Opéra de Lyon.  Sur un livret du libanais Amin Maalouf, il fait revivre Emilie du Châtelet, mathématicienne et physicienne du siècle des Lumières morte à l'âge de 43 ans.


A voir aussi sur Culturebox :
- la vidéo "Une journée avec Anne Gastinel"
- la vidéo avec le violoniste et musicien d'électroacoustique Benjamin de la Fuente qui se produira le 16 mars à l'opéra de Lyon, dans le cadre de Musiques en scène.