Un lézard géant porte le nom de Jim Morrison

Par @Culturebox
Publié le 05/06/2013 à 09H04
Une image du Barbatuex Morrisoni, lézard géant qui vivait sur la terre il y a 40 millions d'années et qui a été baptisé d'après Jim Morrison

Une image du Barbatuex Morrisoni, lézard géant qui vivait sur la terre il y a 40 millions d'années et qui a été baptisé d'après Jim Morrison

© Angie Fox / Nebraska State Museum / AFP

Un lézard géant qui vivait il y a 40 millions d’années va s’appeler désormais "Barbaturex morrisoni", en hommage à Jim Morrison, ont annoncé mercredi des paléontologues. Le chanteur des Doors était célèbre pour sa fascination pour les reptiles et le chamanisme.

"Je suis le Roi Lézard. Je peux tout", écrivait Jim Morrison dans son poème  "The Celebration of the Lizard".
 
"Barbaturex morrisoni" est l'un des plus gros lézards connus à avoir jamais vécu sur terre, selon les paléontologues qui décrivent mercredi dans une revue de la Royal Society britannique un fossile découvert en Birmanie.
 
Un lézard de 1,80 m de long
Il mesurait environ 1,80 m du museau à la queue et pesait jusqu'à une petite trentaine de kilos. Il était herbivore. Son fossile a été daté de l'éocène moyen-supérieur, une période où la terre  était tellement chaude qu'il n'y avait pas de glace aux pôles.
 
"Nous pensons que le climat chaud de cette période a permis l'évolution de lézards de grande taille, herbivores, capables de rivaliser efficacement avec les mammifères", a déclaré Jason Head (Université du  Nebraska-Lincoln, Etats-Unis) qui a conduit l'étude.
 
Un chercheur amateur des Doors
"Barbaturex" signifie "roi barbu", car l'équipe a trouvé des crêtes sur la face inférieure de la mâchoire du lézard qui font penser à une barbe.
 
"Morrisoni" fait référence au chanteur des Doors, mort à 27 ans en 1971 à Paris. "J'ai pas mal écouté les Doors pendant mes recherches", explique le chercheur. "Leur imagerie musicale inclut des reptiles et des sites archéologiques, et Jim Morrison était bien sûr le Roi Lézard, donc ça colle bien", ajoute-t-il.