"Sympho Pop" : le joli flirt du classique et de la pop

Par @Culturebox
Mis à jour le 31/01/2018 à 15H11, publié le 31/01/2018 à 11H21
Le concert symphopop a conquis le public nancéen 

Le concert symphopop a conquis le public nancéen 

© Francetv/culturebox

Cinquante musiciens de l'ensemble classique Gradus Ad Musicam et du conservatoire ont accompagné sur la scène de l'Autre Canal à Nancy des interprètes d'un soir des plus grands standards de la chanson populaire. Retour sur ce concert symphonique unique qui a fait le plein et emballé le public.

Quand le classique rejoint la musique pop. L'événement était très attendu à Nancy. En peu de temps 600 places ont été vendues et le concert s'est déroulé à guichets fermés. Parmi les artistes qui ont repris les standards de la chanson populaire, Valentin F. a interprété "Requiem pour un fou".

Orwell, Laura Cahen ou encore Manuel Etienne ont aussi répondu présent, enchaînant les tubes saupoudrés d'envolées lyriques comme "Everybody's got to learn sometimes" des Korgies ou "Viva la vida" de "Cold Play". Un projet qui pourrait en amener d'autres. Retour sur cette soirée aux accents nostalgiques. 

Reportage : J-FDidier - O Bouillon - M.Hennequin/L.Monpiou 

Le classique et la pop c'est une très longue histoire qui a commencé avec les Beatles, sur une idée de leur producteur Georges Martin, lui-même musicien classique. Le groupe a explosé avec "Day in the Life" et "Strawberry Fields Forever" deux titres marqués par de subtiles arrangements symphoniques.

Après eux, d'autres artistes se sont essayés aux concerts classiques. Elton John est peut-etre celui qui se prête le plus volontiers à cet exercice de style. Les projets de ce genre ont inspiré d'autres stars de la pop :  Sting, George Michael ou Peter Gabriel chez les anglosaxons, Calogero ou Julien Clerc en France.