Paul McCartney joue pour les passants à Londres

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/10/2013 à 17H33, publié le 18/10/2013 à 17H26
Paul McCartney vendredi 18 octobre,  lors de son concert surprise à Londres.

Paul McCartney vendredi 18 octobre,  lors de son concert surprise à Londres.

© DSDD/JRAB/ZOB/ZDF/WENN.COM/SIPA

Mais c'est qu'il y prend goût ! Paul Mc Cartney n'en finit plus de donner des concerts surprise à l'occasion de la sortie cette semaine de son nouvel album "New". Après New York la semaine passée, il a joué vendredi midi dans une rue du quartier de Covent Garden à Londres.

Installé à l'arrière d'un énorme semi-remorque au décor multicolore et faisant office de scène, l'ancien Beatles, âgé de 71 ans, a interprété sur un piano aux couleurs de l'arc-en-ciel six chansons de son nouvel album sorti le 14 octobre.  Vêtu d'un costume sombre et d'une chemise blanche à col noir, il était accompagné d'un guitariste.
Comme à New York, Macca avait prévenu ses 1,6 million d'abonnés via Twitter quelques secondes avant de commencer à Jouer.

Ce concert se déroulant à 13h durant la pause déjeuner, son public était majoritairement constitué de travailleurs du quartier en pause ou de passants.

"Merci, à Paul McCartney. Je peux dire que c'est la meilleure pause-déjeuner que j'ai jamais eue", a tweeté James Gill, fan de l'ancien Beatles. 

"J'aime les magasins de disques"
Paul McCartney s'est ensuite livré à une séance de dédicace de son album au magasin HMV d'Oxford Street (363 Oxford Street) sur les lieux mêmes où les Beatles avaient enregistré la démo qui leur avait valu d'être signés chez Parlophone en 1961.

S'exprimant avant la séance, il a déclaré : "J'aime les magasins de disques et je souhaiterais qu'ils puissent être ouverts pour toujours. C'est toujours dommage quand un magasin de disques ferme, même si je réalise que c'est inévitable à l'ère du téléchargement".

Menacée de disparition par internet et placée en redressement judiciaire en début d'année, la chaîne britannique de disquaires HMV a finalement été rachetée en avril par un fonds d'investissement (Hilco).