Murray Head fête les 40 ans de "Say it ain't so, Joe" à l'Olympia

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 02/03/2015 à 15H51, publié le 02/03/2015 à 15H27
Murray Head sur le plateau de "Vivement Dimanche"

Murray Head sur le plateau de "Vivement Dimanche"

© PHOTOPQR/LE PARISIEN

Murray Head va fêter ses 69 ans ... à l'Olympia ce jeudi 5 mars. Un concert qui marquera aussi les 40 ans de l'album qui l'a fait connaître avec son tube éponyme "Say it ain't so, Joe". L'occasion d'entendre d'autres belles pages de son répertoire.

Cela fait 40 ans que Murray Head trotte dans nos têtes. Plus exactement depuis l'immortel tube "Say it ain't so", qui l'a propulsé dans la lumière.
40 ans après la sortie de l'album éponyme, le plus français des chanteurs anglais vit en France et il le reconnaît humblement : il "n'arrive pas à écrire une chanson avec la même force" qui raconte l'histoire de Joe Jackson, star du baseball des années 20 tombée pour une affaire de paris truqués. Et pourtant, depuis, il y a eu un autre méga tube pour danser sur un autre rythme, "One night in Bangkok".

Mais la carrière de Murray Head ne se résume pas à ces deux coups de génie. Lui qui a  été choisi en 1969 pour interpréter Judas Iscariote, dans la version originale de l'album Jesus Christ Superstar, a aussi été acteur de cinéma pour jouer aux côtés de Peter Finch et de Glenda Jackson dans le mémorable Bloody Sunday de John Schlesinger. On le verra aussi dans "Beaumarchais l'insolent".

Quand il ne joue pas il compose pour le cinéma: "Cocktail Molotov" ou "Pour 100 briques t'as plus rien". Un itinéraire qu'iol raconte dans une autobiographie parue en 2011 "En passant". Son dernier album: "Back Pages" est sorti en 2012.

Murray Head était l'invité du 19/20 de Paris-Ile-de-France ce dimanche soir.

https://videos.francetv.fr/video/NI_155755@Culture


Murray Head à l'Olympia. Jeudi 5 mars.