Lollapalooza Paris

du 21 au 22 juillet 2018

Le festival de musique Lollapalloza et son atelier de street-food gastro Lollachef de retour à Paris ce week-end

Par Marguerite van Peebles @Culturebox
Mis à jour le 18/07/2018 à 16H22, publié le 18/07/2018 à 14H49
édition 2017 de Lollapalooza Paris

édition 2017 de Lollapalooza Paris

© Afterdepth

Pour sa deuxième édition parisienne, samedi 21 et dimanche 22 juillet, le festival de musique Lollapalooza compte attirer les mélomanes mais aussi les gourmands. Six chefs renommés chapeautés par le sémillant Jean Imbert régaleront les festivaliers de leur street-food haut de gamme dans un espace dédié, le Lollachef. Un amusant challenge dont nous parlent Yann Couvreur et Denny Imbroisi.

Fondé par le musicien de Jane's Addiction, Perry Farrell, en 1991, le Lollapalooza fut le premier festival musical itinérant d'envergure. Depuis 2005, il s'exporte dans différents pays, tels que le Chili, le Brésil, l'Argentine, l'Allemagne et depuis juillet 2017, la France. L'édition hexagonale fait la part belle à une spécificité française : la gastronomie !

Des éclais de Christophe Adam qui sera présent à Lollapalooza Paris. 

Des éclais de Christophe Adam qui sera présent à Lollapalooza Paris. 

© L'éclair de génie
C'est le jeune chef Jean Imbert qui est aux commandes de Lollachef, un espace entièrement dédié à l’art culinaire au cœur du festival, un événement dans l'événement. Il travaille en compagnie de cinq chefs et amis, sélectionnés par ses soins: Denny Imbroisi, Yoni Saada, Christophe Adam, Yann Couvreur et Antony Clemot. 


Un challenge amusant entre amis

Connus pour leur cuisine fine, les six excellents cuisiniers voient en Lollapalooza une occasion de montrer l'étendue de leurs compétences. Une aventure gustative qui prend des airs de défi pour le chef pâtissier Yann Couvreur : " Jean a réuni des amis en qui il a confiance, pour un challenge aussi intéressant qu'amusant. C'est un mode de consommation différent, les gens ne ramènent pas le gâteau chez eux alors on joue sur l'instantanéité, les textures, les températures."
 
 

Des qualificatifs qui reviennent aussi dans la bouche du chef Denny Imbroisi, qui lui cuisine davantage du salé : "On amène la cuisine au grand public. Les gens viennent aussi chez nous parce qu'on est connus et qu'on soumet une offre intéressante. Revisiter la street-food c'est marrant et en tant que chef on est en mesure d'apporter la touche qui rendra un plat meilleur, avec une cuisson juste et des saveurs maitrisées. C'est une street-food construite. Faire ça à Paris, c'est encourageant car ici (comme dans les grandes villes telles que Londres ou New York) on n'est pas liés à une tradition culinaire précise. Les gens n'ont pas d'a priori et peuvent facilement manger des choses très diverses."
Le line-up... des chefs présents à l'événement. 

Le line-up... des chefs présents à l'événement. 

© Lollapalooza Paris

Une clientèle exigeante

Originaire des Etats-Unis, le festival Lollapalooza draîne une foule assez cosmopolite, comme le souligne Yann Couvreur : "La clientèle est internationale, beaucoup d'étrangers, ce qui donne une saveur particulière." Et pour régaler les becs sucrés, il a prévu de concocter d'alléchantes glaces, sorbets, gaufres, tropéziennes glaçées...
 

Une particularité également remarquée par son collègue et voisin de stand d'un week-end (tous les chefs sont regroupés dans le même espace Lollachef) Denny Imbroisi : "Pour certains festivaliers venant de Californie ou de Floride, ce qui les intéresse à la base c'est bière, eau, sandwich : c'est une clientèle qui veut manger sur le pouce."

Mais il note que beaucoup viennent au festival pas uniquement pour la musique mais aussi pour se régaler et explorer le Lollachef :  "Certains festivaliers sont attirés par le festival aussi pour son aspect gastronomique. L'idée c'est d'aller d'un stand à l'autre, où nous proposons des portions de 10 à 15 euros."
Les raviolis à la truffe fraîche de Denny Imbroisi, au menu ce week-end à Lollapalooza Paris. 

Les raviolis à la truffe fraîche de Denny Imbroisi, au menu ce week-end à Lollapalooza Paris. 

© Denny Imbroisi

L'année dernière, chaque stand servait environ 1000 à 1500 personnes quotidiennement, non-stop de midi à minuit. Au menu pour Denny Imbroisi ? "Des raviolis de pâtes fraiches à la truffe d'été et une focaccia végétarienne (on m'a beaucoup réclamé des plats sans viande ni poisson l'année dernière alors je m'adapte…)"
 

Afin de répondre à la demande qui s'annonce encore plus importante cette année, le chef emmène avec lui une brigade d'une dizaine de personnes.  Et pour récompenser son équipe, avant les bien méritées vacances d'août, le chef prévoit un turn-over : pour tous ses cuisiniers ce sera un jour aux fourneaux et un jour détente pour profiter du festival musical ! Histoire de ne pas manquer les prestations de Depeche Mode, Travis Scott, Gorillaz, Nekfeu, Noel Galagher ou encore Dua Lipa.... 
Les bols de Jean Imbert, disponibles à Lollapalooza ce week-end. 

Les bols de Jean Imbert, disponibles à Lollapalooza ce week-end. 

© Jean Imbert