Charlotte Gainsbourg : sur les traces de son père au Printemps de Bourges

Publié le 28/04/2018 à 13H07
Charlotte Gainsbourg pour la première fois de sa carrière au Printemps de Bourges 

Charlotte Gainsbourg pour la première fois de sa carrière au Printemps de Bourges 

© capture d'écran Culturebox

A 46 ans, Charlotte Gainsbourg s’est produite pour la première fois sur la scène du Printemps de Bourges. 30 ans après son père, Serge Gainsbourg. Un concert pop électro à l’image de son dernier album "Rest".

Le Printemps de Bourges, c’est une histoire de famille chez les Gainsbourg. Serge et Jane Birkin ont été à l’affiche du festival. Tout comme Lou Doillon. Mais jamais Charlotte, jusqu’à cette soirée du 26 avril 2018. La chanteuse a offert au public un concert pop électro en reprenant de nombreux titres de son cinquième opus "Rest".

Reportage : A. Métais / M. Movsissian / G. Jean / J. Bores
 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1227103@Culture

Un public partagé 

La prestation de Charlotte Gainsbourg était très attendue par ses admirateurs. L’artiste féminine de l’année aux Victoires de la musique 2018 a défendu un album salué par la critique mais qui, à Bourges, n’a pas toujours convaincu le public. "Je n’ai pas aimé le coté pop électro anglais", explique une fan dans le reportage de France 3. "C’est une musique qu’elle n’assume pas trop car elle est trop statique sur scène", "elle reste en retrait" jugent d'autres festivaliers.   

Concert-hommage à Kate et Serge  

Certains, moins sévères, ont été touchés par l’émotion qui s’est dégagée tout au long de ce concert. Car "Rest" est avant tout un album hommage à Kate, la soeur de Charlotte Gainsbourg décédée en 2013. Elle évoque également le souvenir de son père, disparu en 1991. La chanteuse a d’ailleurs terminé son show avec "Lemon Incest", un titre de Serge Gainsbourg des années 80 qu’il avait écrit et interprété en duo avec sa fille, à l’époque adolescente.