Lana Del Rey, Tame Impala, Solange, James Blake, Foals et Frank Ocean : nos 6 albums les plus attendus de 2019

Mis à jour le 18/01/2019 à 11H11, publié le 14/01/2019 à 17H40
Lana Del Rey, Frank Ocean, Kevin Parker de Tame Impala, Yannis Phillipakis de Foals, Solange Knowles, James Blake, très attendus en 2019.

Lana Del Rey, Frank Ocean, Kevin Parker de Tame Impala, Yannis Phillipakis de Foals, Solange Knowles, James Blake, très attendus en 2019.

© SIPA - Hutchins, Rob Latour, Owen Sweeney, Joe Papeo, N.Clarke, Image Space

Certains sont imminents, comme les albums de James Blake et de Foals, ou bien le flou règne encore sur leur date exacte de sortie comme les prochains disques de Lana Del Rey et Tame Impala. D'autres encore, plus bohêmes, cultivent soigneusement le mystère, comme Solange ou Frank Ocean. Mais de l'avalanche d'albums qui se profilent à l'horizon, ce sont les six que l'on attend le plus fébrilement.

1.
Lana Del Rey "Norman Fucking Rockwell"

La troublante sirène américaine Lana Del Rey a déjà dévoilé trois singles à ce jour de son prochain album. Ils sont tous dangereusement envoûtants, de "Venice Bitch" à "Mariners Apparment Complex" en passant par la ballade dépouillée "Hope is a dangerous thing for a woman…" publiée ces derniers jours. Ce qui fait grimper d'autant plus l'attente pour le successeur de "Lust For Life" (2017). Son nom ? "Norman Fucking Rockwell", du nom d'un célèbre peintre et illustrateur américain du milieu du XXe siècle.
Que peut-on en attendre ? Ce disque est produit par Jack Antonoff, déjà vu à l'œuvre chez Lorde, Pink et Taylor Swift, ce qui pourrait nous faire redouter un formatage. Les premiers titres dévoilés disent tout le contraire, assumant un dépouillement et une liberté expressive toujours aussi remarquables. Lana, quant à elle, a évoqué sur Radio 1 "beaucoup de guitares électriques" et une petite touche Red Hot Chili Peppers. On n'en a pas encore repéré la trace.
Date de sortie : inconnue, mais la rumeur parle de mars 2019
 

2.
James Blake "Assume Form"

Deux ans et demi après "The Colour in Anything", le nouveau James Blake est imminent. C'est une erreur de la plateforme d'Amazon France qui a révélé en début d'année le nom et la tracklist de l'album. L'intéressé a depuis confirmé ces éléments qui permettent d'entrevoir un 12 titres aux collaborations variées. A noter que James Blake est déjà programmé à Lyon le 29 mai à Nuits Sonores et le 31 mai au TINALS à Nîmes.
Que peut-on en attendre ?  James Blake a collaboré avec le meilleur de la planète rap américaine ces dernières années, de Chance the Rapper à Vince Staples, Jay Rock, Kendrick et Future (sur "King's Dead" pour la BO de "Black Panther"), Drake ou SwaVay. Or, les featurings promettent justement une forte tonalité rap avec André 3000 et Travis Scott sur deux titres distincts et le producteur d'Atlanta Metro Boomin (Migos, Future, Gucci Mane) sur deux autres titres. On note également la présence au micro du chanteur compositeur californien Moses Sumney et de l'affolante chanteuse espagnole Rosalia, dont les styles respectifs et les voix se marieront sans doute parfaitement à ceux du Britannique.
Date de sortie : le 18 janvier

3.
Tame Impala

Les nouvelles sont enfin arrivées en provenance de notre groupe australien préféré. Mais via l'affiche des festivals. A commencer par le plus prestigieux de tous, celui de Coachella, qui se déroule aux Etats-Unis en avril, mais aussi, ô joie, au festival parisien We Love Green. Or, Kevin Parker, qui affirme "composer sans arrêt", ne peut arriver sur scène les mains vides. Même s'il affirmait l'an passé sur Beats 1 vouloir "prendre son temps" pour ce nouvel album.
Ce qu'on peut en attendre : aucun indice n'ayant été dévoilé on ne peut que supputer. Depuis le magnifique "Currents" en 2015, Kevin Parker a collaboré avec pas mal de monde, de Kanye West (sur "Ye") à Theophilus London sur "Only You", Zhu et Willow Smith sur "My Life", Kali Uchis, Mark Ronson et Pond. Ce travail irriguera-t-il son prochain album ? Certains s'y retrouveront-ils en featuring ? 
Date de sortie : Inconnue, mais Kevin Parker lui-même serait "déçu s'il n'était pas sorti à l'été 2019"  (déclaration sur Beats 1 en 2018)
 

4.
Solange

Le successeur du mémorable manifeste afro-américain humaniste et féministe "A Seat at the table", un des albums majeurs de 2016, est pour bientôt. C'est Solange elle-même qui l'affirmait en octobre dans un entretien au New York Times, en précisant qu'il sortirait "à un moment inattendu et mystérieux". La petite sœur de Beyoncé a enregistré son 4e album en Jamaïque, en Californie et à la Nouvelle Orléans, en compagnie de Steve Lacy de The Internet (lié au collectif Odd Future)
Que peut-on en attendre ? "Le jazz est au cœur" de ce disque, "mais avec du hip-hop et de la drum and bass parce que je veux qu'il frappe et vous secoue", explique cette artiste complète. Il sera en outre selon elle "chaud, fluide et plus sensuel que le précédent". On ne peut plus alléchant.
Date de sortie : inconnue mais ça vient
 

5.
Foals "Everything not saved will be lost"

Le groupe anglais emmené par Yannis Philippakis met les bouchées doubles pour 2019 : ce n'est pas un seul mais deux albums qu'il prévoit de sortir cette année ! Comme il l'a annoncé avec un mini extrait le 9 janvier, le successeur de "What Went Down" sorti en 2015, sera publié en deux parties distinctes. Mais c'est bien sûr sur scène, où ce groupe à la fois puissant et subtil donne toute sa mesure, qu'on les attend avec le plus d'impatience (hélas aucune date n'est encore annoncée en France à ce jour). Et le fait que Foals soit désormais un quatuor, le bassiste Walter Gervers ayant quitté la formation sans animosité à l'automne 2017, ne nous fait pas peur. 
Que peut-on en attendre ? Yannis Philippakis, qui analyse ses albums passés par paires, promet un changement radical cette fois-ci, quelque chose de "violemment différent des deux derniers albums", disait-il en 2017. Evoluer ou s'éteindre est son credo. A Q magazine, il a confirmé récemment que les deux albums annoncés cette année auraient "une palette sonore" et des "dynamiques" différentes. "Je voulais quelque chose de plus ambitieux et créatif, de moins prévisible", souligne-t-il également. Enfin, les questions politiques et environnementales pourraient s'imposer plus que jamais dans les paroles.
Date de sortie : Le 8 mars pour le premier album et à l'automne 2019 pour le second

6.
Frank Ocean

On avoue, c'est le prochain Frank Ocean que l'on attend véritablement avec le plus d'impatience. Le voluptueux et expérimental "Blonde" reste en effet, deux ans et demi après sa sortie, notre disque de chevet, celui à écouter en toutes circonstances et dont on ne peut décidément se lasser. En novembre 2017, le chanteur avait laissé entendre sur Tumblr, son médium de prédilection, que son nouvel album était terminé : "Bon, j'ai fait l'album avant mes 30 ans (il en a 31 depuis octobre 2018). Je ne l'ai juste pas sorti ! (extrait d'une interview que je n'ai pas donnée)". Il a ensuite publié "Moon river" (ci-dessous), somptueuse reprise d'une chanson chantée par Audrey Hepburn dans "Breakfast at Tiffany's", et s'est retrouvé peu après en featuring sur des titres de Asap Rocky ("Purity" notamment) et Travis Scott. Mais pour le reste, silence radio, si ce n'est une interview toute fraîche à GQ où il cause politique (son engagement en faveur des démocrates aux élections américaines de mi-mandat) et... crème de nuit, sans piper mot de futurs projets musicaux. Ses admirateurs ont l'habitude d'en baver: la dernière fois, l'insoutenable suspense avait duré quatre ans.
Que peut-on en attendre ? Aucun indice mais le meilleur, forcément. Tout en déjouant les attentes, assurément.
Date de sortie : Demain ou dans cinq ans

Egalement dans notre viseur : Lou Doillon ("Soliloquy" le 1er février), Fat White Family ("Serfs Up!" le 19 avril), Rihanna (enregistré, dit-on en Jamaïque, date de sortie inconnue), PNL (date de sortie inconnue), Kanye West ("Yandhi", promis depuis des lustres) et The Raconteurs de Jack White (imminent mais pas de titre ni de date).