Lana Del Rey : en pleurs sur scène après l'arrestation d'un fan harceleur

Mis à jour le 07/02/2018 à 11H11, publié le 07/02/2018 à 10H05
Lana Del Rey en concert à New York en octobre 2017.

Lana Del Rey en concert à New York en octobre 2017.

© Mike Coppola / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Cela ressemble furieusement au scénario de certains films américains : les excès du fan d'une chanteuse, devenu harceleur jusqu'à tenter d'enlever la star. La victime ? La chanteuse Lana Del Rey qui, après que le fanatique ait été enfin arrêté par la police, a exprimé son émotion sur scène : elle a éclaté en sanglots et reconnu se sentir "un peu nerveuse".

L'artiste de 32 ans, connue pour ses tubes mélancoliques, a expliqué se sentir "un peu plus émotive que je ne pensais", alors qu'elle était sur scène le 5 février à Atlanta, en Géorgie.
"Je me sentais très bien et puis j'ai juste été un peu nerveuse au moment de monter sur scène", a confié la chanteuse pop en écrasant ses larmes, la foule lui hurlant son soutien. 

"Harcèlement aggravé et tentative d'enlèvement avec une arme"

"Je veux juste dire que je suis super heureuse d'être avec vous et si je suis un petit peu fragile, simplement soutenez-moi". L'interprète de "Summertime Sadness" faisait référence à un incident survenu peu avant son apparition sur la scène d'Orlando en Floride, le 2 février. Un fan avait été arrêté à quelques mètres de la salle, muni d'un ticket et d'un couteau selon la police de la ville. Michael Hunt, 43 ans, avait posté des messages menaçants sur les réseaux sociaux.
"Je t'aime tellement Lana. J'ai hâte d'être à nouveau dans tes bras dans quelques jours", avait-il écrit sur sa page Facebook, déclarant que tout le monde au concert "saura qui je suis quand j'arrive". Michael Hunt "a été arrêté pour harcèlement aggravé et tentative d'enlèvement avec une arme", a précisé la police d'Orlando sur son compte Twitter.

Comme dans des films américains

La page Facebook de Michael Hunt, toujours en ligne le 6 février, regorgeait de clichés et mentions à son idole. Comme cette photo de la chanteuse postée deux jours avant le concert, accompagnée d'un commentaire "Michael&Lana 4 Life" (Michael et Lana pour la vie). Ou ce clip vidéo de la chanson "I Still Love Him" (Je l'aime toujours), où Michael Hunt s'imaginait le destinataire de la déclaration d'amour chantée par Lana Del Rey.