Lana Del Rey annonce un album pour 2019 avec une nouvelle chanson, Venice Bitch

Mis à jour le 19/09/2018 à 12H15, publié le 19/09/2018 à 10H58
La chanteuse Lana Del Rey continue de ravir et de surprendre en 2018.

La chanteuse Lana Del Rey continue de ravir et de surprendre en 2018.

© C Flanigan / Wireimage / Getty Images

Le successeur de "Lust For Life" paru en 2017 a désormais un nom et une (vague) date de sortie. Lana Del Rey a annoncé que son prochain album sortirait en 2019 et s'intitulerait "Norman Fucking Rockwell". La chanteuse en a dévoilé mardi un nouvel extrait, "Venice Bitch", accompagné d'un clip à voir ci-dessous.

Un superbe titre long de 10 minutes

"Venice Bitch" (jeu de mots sur beach, plage, et bitch, salope) est un titre rêveur et nostalgique mais néanmoins plein de surprises - en particulier en son coeur, lors d'une formidable embardée psychédélique. Long de presque 10 minutes, ce bijou déroule sa douceur et sa mélancolie avec une grâce et une liberté remarquables.

Entendue sur un récent titre de Cat Power, Lana Del Rey semble ici se rapprocher de ce modèle tant pour la voix que pour l'audace musicale, sans en faire trop, avec naturel et simplicité.

Un premier single publié la semaine dernière

La semaine passée, Lana Del Rey avait déjà publié un premier single extrait de son sixième album : "Mariners Appartment Complex". Une belle ballade mêlant piano et guitare dans laquelle elle rejette son image de jeune dépressive égarée et reprend les rênes, solide et forte, tendant la main et montrant la voie à un amant qu'elle pourraît, dit-elle, "sauver de ses péchés".

Un nouveau producteur à bord

Excepté son titre "Norman Fucking Rockwell", on en sait peu sur ce prochain album. Il comporte 11 titres et est semble-t-il produit comme les deux premiers extraits par l'Américain Jack Antonoff (en photo ci-dessous sur le compte Instagram de Lana Del Rey), déjà vu ces dernières années aux manettes derrière Lorde, Taylor Swift et St Vincent.

Si l'on en croit les dernières déclarations de Lana Del Rey faites à Zane Lowe sur Beats 1, la radio d'Apple Music, le producteur âgé de 34 ans serait très drôle et aurait le don d'alléger l'atmosphère. Il serait également excellent musicien et leur entente créative en studio parfaite. "La première semaine nous avions déjà deux chansons, qui je pense sont peut-être les meilleures que j'aie jamais écrites", souligne-t-elle. 

 

Pourquoi "Norman Fucking Rockwell" ?

Quant à la signification du morceau titre de l'album, "Norman Fucking Rockwell", il "parle de ce type qui est un artiste génial mais qui le sait et ne peut s'empêcher de le dire", explique Lana. "J'ai si souvent croisé ce genre de types créatifs qui parlent sans arrêt d'eux mêmes. Mais en même temps il y a un peu de mérite là dedans. Ils sont tellement bons."

Norman Rockwell est un peintre et illustrateur américain de légende dont les oeuvres ont orné chaque semaine pendant presque 50 ans les couvertures du "Saturday Evening Post".

Lana Del Rey a également confié à Zane Lowe qu'elle travaillait à un livre de poèmes baptisé "Violent bent backwards".