La reine Elizabeth II d’Angleterre fête ses 92 ans avec Sting, Shaggy, Tom Jones et Kylie Minogue

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 22/04/2018 à 16H19, publié le 21/04/2018 à 15H44
La reine Elizabeth II lors du sommet du Commonwealth le 19 avril 2018 

La reine Elizabeth II lors du sommet du Commonwealth le 19 avril 2018 

© Toby Melville / POOL / AFP

La reine Elizabeth II qui fêtait samedi son 92e anniversaire, a assisté dans la soirée à un concert en son honneur réunissant des stars de la musique pop, de Sting à Shaggy en passant par Tom Jones et Kylie Minogue.

Née le 21 avril 1926, reine depuis 1952, la doyenne des monarques a l'habitude de fêter son anniversaire en deux temps: en privé le jour J, puis lors d'une cérémonie officielle au mois de juin, afin d'échapper aux caprices de la météo. Elle fera donc cette année une entorse à la tradition en assistant dans la soirée à un concert baptisé "Fête d'anniversaire de la reine" au prestigieux Royal Albert Hall de Londres.

https://videos.francetv.fr/video/NI_1223837@Culture

Un évènement  organisé sous le signe du Commonwealth, dont les 53 membres se sont réunis cette semaine lors d'un sommet à Londres. Conséquence: les artistes qui se produiront sur scène sont tous issus de pays de cette organisation qui regroupe d'anciennes colonies du Royaume-Uni, à l'instar de Sting (Royaume-Uni), Kylie Minogue (Australie) ou Shaggy (Jamaïque).

Dans la soirée, à la fin du concert, la reine est montée sur scène elle-même, tandis que son fils aîné et héritier, le prince Charles, a dirigé la foule qui scandait "hip hip hourra".

"Joyeux anniversaire"

Les dirigeants du Commonwealth ont annoncé vendredi que le prince Charles, fils aîné et héritier de la reine, lui succéderait en tant que chef de l'organisation, une fonction symbolique et non héréditaire. La souveraine a diminué ces dernières années le nombre de ses engagements officiels et passe peu à peu le relais à Charles, 69 ans, même si les experts de la monarchie assurent qu'elle n'envisagera jamais l'abdication ou la régence.

Les messages de "Joyeux anniversaire" affluaient également samedi sur les réseaux sociaux. "Il ne peut avoir de meilleur serviteur (de son pays). Passez une excellente journée Ma'am", a tweeté l'ancien Premier ministre conservateur David Cameron.