Her : découvrez le clip du somptueux "We Choose", premier single de l'album à venir

Mis à jour le 12/01/2018 à 20H18, publié le 12/01/2018 à 10H47
Victor Solf dans le clip ultra élégant de "We Choose" de HER.

Victor Solf dans le clip ultra élégant de "We Choose" de HER.

© Saisie écran du clip "We Choose" réalisé par Giants

Après la disparition tragique de son cofondateur Simon Carpentier le 13 août, le groupe rennais Her a décidé de continuer pour honorer sa mémoire. Victor Solf, l'autre moitié du duo, a poursuivi la tournée et le travail en studio. Un premier album de Her est ainsi annoncé pour le 30 mars. Le somptueux single "We Choose", sorti début décembre, a désormais un clip, tout aussi magnifique.

Une vidéo ultra élégante sur-mesure pour cet hymne

"We choose" est un hymne que le groupe joue en ouverture de tous ses concerts depuis des mois. L'histoire de cette chanson remonte aux débuts de HER, et fait référence à la dissolution des Popopopops, le premier groupe dans lequel évoluaient Simon Carpentier et Victor Solf. Mais les paroles qui évoquent la force de continuer et la foi en l'avenir après avoir eu "les ailes cassées" se lisent aujourd'hui comme un hymne à la vie - "notre muse ne mourra jamais" - et comme la devise qui guide désormais Her après la mort de Simon.

Le clip, réalisé par Giants, de jeunes pousses déjà vues aux côtés de Woodkid, est une splendeur. En noir et blanc, il s'agit d'une vidéo graphique et sobre qui colle parfaitement à la gravité vibrante de cette chanson. La caméra suit Victor, dont le superbe timbre soul porte ce titre, dans un décor majestueux à colonnes et escalier monumental (celui du Palais d'Iéna, bâtiment signé Auguste Perret qui abrite le Conseil économique et social au Trocadéro). Quelques beaux envols poétiques avec trucages ponctuent ce clip ultra élégant qui semble inspiré du surréalisme.

L'album prévu pour le 30 mars accompagné d'une tournée

Le duo rennais Her était en pleine création de son premier album lors de la disparition de Simon Carpentier le 13 août 2017, à l'issue d'une longue bataille contre le cancer. Son partenaire Victor Solf lui avait fait la promesse "de continuer coûte que coûte cette magnifique aventure" et "de continuer à emmener notre musique le plus loin possible", comme il l'avait révélé sur Facebook lors de la mort de son ami.

Le premier album de Her, qui a sorti deux EP jusqu'ici, est annoncé pour le 30 mars. Simon Carpentier est présent de façon posthume sur quasiment tous les titres. L'album sera accompagné d'une tournée européenne qui débutera le 15 mars à La Rochelle et passera notamment par Rennes, Genoble, Nancy, Strasbourg, avec une date à l'Olympia le 25 avril.

Victor a terminé l'album pour honorer son pacte avec Simon

"Le chagrin affecte tout le monde et tout dans Her", déclarait Victor dans le Billboard du 30 novembre dernier. "Le processus  d'enregistrement et de production m'aide beaucoup... C'est une sorte de remède." S'il ignorait encore ce qu'il ferait après cet album, Victor se disait alors déterminé à "travailler deux fois plus durement pour réaliser le rêve de Simon, et le mien." Un rêve vieux de dix ans. 

A la fin du clip de "We Choose", il est écrit "In memory of Simon Carpentier, may this album be a testament of what a great artist you are". (En mémoire de Simon Carpentier, puisse cet album être un testament de quel grand artiste tu es).

Le groupe Her s'était fait connaître en 2016 avec le titre "Five Minutes", repris par Apple pour l'une de ses publicités. Le duo rennais avait publié un premier EP, "Tape #1" puis "Tape #2", en 2017, démontrant la puissance de sa soul moderne, véritable ode aux femmes et à la féminité.