Depeche Mode inaugure la Bordeaux Metropole Arena : Rudy Ricciotti en colère contre l'ingénieur du son

Par @Culturebox
Publié le 26/01/2018 à 12H37
Dave Gahan, le charismatique chanteur de Depeche Mode a ravi le public de la nouvelle Bordeaux Arena Metropole lors du concert inaugural de la salle 

Dave Gahan, le charismatique chanteur de Depeche Mode a ravi le public de la nouvelle Bordeaux Arena Metropole lors du concert inaugural de la salle 

© Ugo Amez / Sipa

Longtemps privée de salle d'envergure, Bordeaux a inauguré mercredi soir sa "Bordeaux Métropole Arena", avec le groupe anglais Depeche Mode. Parmi les 11.300 spectateurs du soir, Alain Juppé a affirmé sa satisfaction, alors que l'architecte Rudy Ricciotti n'a pas caché sa colère quant au son qui aurait "pourri" l’acoustique de la salle.

Au lendemain du concert inaugural de La Bordeaux Metropole Arena par le groupe britannique Depeche Mode, ça grince un peu côté acoustique. 11 300 spectateurs ont découvert cette nouvelle arène et comme toujours, il y a les fans ravis et puis les spécialistes... A la sortie du concert, Rudy Ricciotti, l'architecte de la salle, était furieux mais défendait fermement les qualités de son bâtiment. 

Reportage : M. Neuville / P. Lécuyer / C. Berge

https://videos.francetv.fr/video/NI_1172419@Culture

Signée par l'architecte Rudy Ricciotti, déjà concepteur du Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM) à Marseille et d'autres lieux de concert, la salle de Bordeaux est en forme de galet blanc, située sur la commune de Floirac (Gironde), sur la rive droite de la Garonne. Le bâtiment a nécessité deux ans de travaux. Le cahier des charges assurait que la salle bénéficiait "d'une acoustique d'exception" et  d'un "haut niveau d'isolation acoustique supprimant le risque potentiel de nuisances".
Rudy Ricciotti devant la Bordeaux Arena Metropole

Rudy Ricciotti devant la Bordeaux Arena Metropole

© Ugo Amez / Sipa
Des qualités sonores que certains spécialistes du son ont deploré à la sortie du concert de Depeche Mode. Ricciotti, en personne, accusait : "l’ingé-son a pourri la moitié du concert".

Je vais vous dire pourquoi  l'acoustique est miraculeuse parce que l'ingénieur du son c'est un bourrin ! Il sature en basses fréquences, il ne peut pas faire plus pour nous démolir la salle et comme la salle a un volume d'absorption très élevé, elle a une capacité de pendre des chocs, ça relève du miracle    

Rudy Ricciotti
Une colère certainement amplifiée par l'angoisse du grand jour, qui s'est peu à peu apaisée avec les réactions de la foule manifestement heureuse. "Mercredi soir, j’étais comme un pilote au moment où le nouvel avion va décoller. Les études et les croquis sont bons, mais au bout de la piste, c’est là que tout se joue.", confie-t-il à Sud Ouest.
Dans le public de cette soirée inaugurale, il y avait aussi le plus Bordelais de tous les Bordelais, Alain Juppé qui n'avait pas oublié de mettre ses bouchons d’oreilles avant de pénétrer dans l’arène. En sortant du concert, le Maire de Bordeaux effaçait tous les doutes : "C'est un bâtiment absolument superbe et une très belle acoustique".

Baptême du feu, la Bordeaux Metropole Arena 

Pour les fans du trio anglais, ce concert était grandiose. Dave Gahan, Martin Gore et Fletch ont offert au public bordelais leur 85e concert du "Global Spirit tour" démarré en mai 2017 à Stockholm. Ils ont alterné des titres de leur répertoire actuel, mais ils ont surtout joué les grands tubes repris en choeur avec les 11 300 spectateurs. "Enjoy the silence", "Never let me down again", "A question of time", "In your room". Les trois musiciens ont clôturé leur show avec le mythique "Personal Jesus". 
D'une surface de 17.000 m2, la Bordeaux Metropole Arena est dotée d'une jauge allant de  2.500 à 11.300 places. D'autres concerts sont attendus prochainement, dont Charles Aznavour, Orelsan, Indochine ou Lavilliers...