Damien Straker : ses reprises de Polnareff enflamment la toile

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/02/2014 à 19H01, publié le 26/02/2014 à 16H32
Damien Straker dans le clip de "Tout, tout pour ma chérie" de Michel Polnareff

Damien Straker dans le clip de "Tout, tout pour ma chérie" de Michel Polnareff

© Capture d'écran / Culturebox

Vous ne connaissez sans doute pas encore son nom, mais ce jeune chanteur belfortain fait le buzz sur le net depuis plusieurs semaines avec ses reprises de Michel Polnareff. Des clips vus plus d’un million de fois et qui lui ont valu un petit coup de fil de son idole

Reportage : M.Meuneveaux, F.Ménestret, I.Bahloul

https://videos.francetv.fr/video/NI_142441@Culture

Il ne pouvait espérer plus beau cadeau, quelques jours avant Noël, Damien Straker, reçoit un appel de l’homme aux lunettes blanches. Depuis plusieurs semaines le jeune chanteur a mis en ligne des reprises de classiques de son idole remis au goût du jour. Des reprises que Michel Polnareff a écoutées et qu’il a visiblement appréciées. Le chanteur installé à Los Angeles a donc proposé à Damien Straker de venir le voir d’ici quelques semaines en Californie.
 
Damien Straker qui a lâché son emploi dans une banque pour se consacrer uniquement à la musique s’est lancé il y a un peu plus d’un an dans ce projet baptisé "Polnaclassiques". Un album de reprises de titres phares de Polnareff qui se divise en deux parties de cinq titres chacune.
 
Dans la première partie, d’ores et déjà disponible en téléchargement gratuit sur son site, on retrouve "L’homme qui pleurait des larmes de verre", "Goodbye Marylou", "Le bal des Laze", mais aussi "Une simple mélodie" et "Tout, tout pour ma chérie" pour lesquels un clip a été tourné. Des vidéos à l’origine du buzz sur internet, vues respectivement 450 000 et 640 000 fois, et maintenant diffusées sur des chaines musicales.
 

 
Mais le jeune chanteur à la voix cristalline a également des projets plus personnels, il travaille actuellement sur un album de ses propres chansons. " Un album très aérien, très léger, aux sonorités relaxantes" explique-t-il.  Un album qu’il faut financer, alors Damien a fait appel à la générosité des internautes via un site de crowdfunding. Et il n’est pas loin du but, à ce jour il avait récolté 2500 € sur les 3000 escomptés.