Colmar : Avec Mika et Asaf Avidan, la musique loin de la politique

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/08/2013 à 17H33, publié le 12/08/2013 à 16H29
Mika et Asaf Avidan à Colmar © France 3 / Culturebox

Mika est américano-libanais, Asaf Avidan est israélien. Mais la situation au Moyen-Orient n’était pas invitée sur scène ce dimanche soir. Pour l’un comme pour l’autre, le lien le plus fort était leur musique, du pop-rock de haut- niveau. Le public de la Foire aux Vins de Colmar n’a pas fait de différence. Léger avantage tout de même à l’applaudimètre affectif pour Mika.

Reportage : Cécile Poure, Emmanuelle Gambette et Dominique Morque

https://videos.francetv.fr/video/NI_137615@Culture

Asaf Avidan est un chanteur israélien de 33 ans. Dès son 1er disque en 2006, il est adulé par la critique. La même année, il est rejoint par 4 musiciens qui deviendront les Mojo’s. Le groupe commence par jouer essentiellement en Israël et aux Etats-Unis mais pour partir en tournée mondiale en 2009. En juillet 2011, c’est la séparation pour cause de "pause créative indéfinie".
Asaf Avidan à Colmar

© France 3 / Culturebox
Depuis, Asaf Avidan poursuit une carrière solo. Sa voix rauque et sa musique lui valent d’être souvent comparé à Janis Joplin ou Robert Plant (ex-Led Zeppelin), une comparaison flatteuse qu’il considère comme prématurée: "Je dois encore faire mes preuves" dit-il. 
A Colmar, le chanteur aurait bien aimé s’installer un peu plus sur scène pour rester avec son public mais son contrat (une heure de concert) ne lui en pas laissé le temps…
Mika à Colmar © France 3 / Culturebox
Mika, 30 ans cette semaine, était pour la 3ème fois à Colmar pour un public séduit d’avance. Comment ne pas l’être avec une entrée intitulée "Un soleil mal luné" et des titres comme "Grâce Kelly" ou "Relax" ? Un public amusé de voir un quasi petit garçon, américano-libanais  parfaitement francophone, s’amuser comme un petit fou sur scène.