Colmar : Avec Mika et Asaf Avidan, la musique loin de la politique

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/08/2013 à 17H33, publié le 12/08/2013 à 16H29
Mika et Asaf Avidan à Colmar © France 3 / Culturebox

Mika est américano-libanais, Asaf Avidan est israélien. Mais la situation au Moyen-Orient n’était pas invitée sur scène ce dimanche soir. Pour l’un comme pour l’autre, le lien le plus fort était leur musique, du pop-rock de haut- niveau. Le public de la Foire aux Vins de Colmar n’a pas fait de différence. Léger avantage tout de même à l’applaudimètre affectif pour Mika.

Reportage : Cécile Poure, Emmanuelle Gambette et Dominique Morque
Asaf Avidan est un chanteur israélien de 33 ans. Dès son 1er disque en 2006, il est adulé par la critique. La même année, il est rejoint par 4 musiciens qui deviendront les Mojo’s. Le groupe commence par jouer essentiellement en Israël et aux Etats-Unis mais pour partir en tournée mondiale en 2009. En juillet 2011, c’est la séparation pour cause de "pause créative indéfinie".
Asaf Avidan à Colmar

© France 3 / Culturebox
Depuis, Asaf Avidan poursuit une carrière solo. Sa voix rauque et sa musique lui valent d’être souvent comparé à Janis Joplin ou Robert Plant (ex-Led Zeppelin), une comparaison flatteuse qu’il considère comme prématurée: "Je dois encore faire mes preuves" dit-il. 
A Colmar, le chanteur aurait bien aimé s’installer un peu plus sur scène pour rester avec son public mais son contrat (une heure de concert) ne lui en pas laissé le temps…
Mika à Colmar © France 3 / Culturebox
Mika, 30 ans cette semaine, était pour la 3ème fois à Colmar pour un public séduit d’avance. Comment ne pas l’être avec une entrée intitulée "Un soleil mal luné" et des titres comme "Grâce Kelly" ou "Relax" ? Un public amusé de voir un quasi petit garçon, américano-libanais  parfaitement francophone, s’amuser comme un petit fou sur scène.