Polémique : qui se cache derrière les masques des "Brigandes" ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/10/2016 à 12H20, publié le 11/10/2016 à 12H03
"Les brigandes" dans le clip de leur chanson "Antifa"

"Les brigandes" dans le clip de leur chanson "Antifa"

© France 3/Culturebox / capture d'écran clip "Antifa"

Les Brigandes, c'est une sorte de girl's band ultra-réactionnaire, mené par un homme controversé Joël Labruyère. Tous chantent cachés par un masque des chansons pop aux paroles très provocatrices. Sous couvert d'être anti-système, le groupe est surtout anti-juifs, anti-musulmans, anti-francs-maçons, anti-journalistes et très complotiste. Leur installation dans l'Hérault ne fait pas l'unanimité.

Installé depuis juin 2015 dans la petite commune héraultaise de La Salvetat-sur- Agoût, plus connue pour son eau minérale que pour les polémiques, le groupe "Ultra sixties" est la partie immergée de la communauté des "brigandes". Et ce sont en fait une vingtaine de personnes, hommes, femmes et enfants en bas-âge qui vivent désormais dans la commune. Ce qui ne plaît pas à tout le monde. 

Reportage : France 3 Languedoc-Roussillon / L. Beaumel / F. Jobard / S. Jeanneau

https://videos.francetv.fr/video/NI_824701@Culture


Le mairie de La Salvetat-Sur-Agout a écrit une lettre à ses administrés pour justifier l'installation sur la commune de cette communauté. Oui, il condamne les idées mais non, on ne peut pas refuser à des citoyens sans histoires de s'installer dans la ville de leur choix. Surtout s'il s'agit de jeunes gens bien sous tous rapports, en apparence. Des femmes et hommes d'une trentaine d'années, issus de bonnes familles, qui s’installent ici avec leurs enfants et relancent l'économie du village. 

Une secte ? 

Mais derrière les chanteuses et leur masque se cache un homme, Joël Labruyère, qui pourrait être beaucoup plus dangereux. Sous couvert de servir un discours anti-mondialiste, l'homme, provocateur cynique et agitateur, a tout d'un gourou manipulateur pour certains. D'ailleurs, selon Jean-Pierre Jougla, avocat et fondateur d'une association qui défend les victimes de sectes et leurs familles, Joël Labruyère est loin d'être un inconnu. Depuis une vingtaine d'années, tous ceux qui étudient les mouvements sectaires le connaissent, lui et sa propagande de thèses révisionnistes. Son nom apparaît même dans le dossier de la secte du Temple solaire ! Invité du 19/20 du journal régional de Languedoc-Roussillon le 10 octobre 2016 , Jean-Pierre Jougla revient sur la personnalité controversée de cet homme. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_824699@Culture