Pleyel prépare sa révolution et son déménagement à la Villette

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 11/09/2012 à 12H47
Maquette de La Philharmonie vue du Parc de la Villette

Maquette de La Philharmonie vue du Parc de la Villette

© DR

Alors qu'Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture, annonce l'abandon ou le report d'un certain nombre de projets culturels, la Cité de la musique (950 places) et sa filiale Pleyel (1 930 places) préparent l’ouverture de la Philharmonie. Cet auditorium de plus de 200 millions d'euros, qui ouvrira ses portes à la Villette en 2014 est signé Jean Nouvel (Equerre d'argent en 1987 pour l'institut du Monde Arabe et en 1993 pour l'Opéra de Lyon).

Naissance de la Philharmonie en 2014 
Paris est l’une des rares capitales européennes à ne pas avoir d’auditorium moderne, conçu pour la musique classique. Cette lacune sera réparée dès 2014 avec l’ouverture de la Philharmonie (soit deux ans de retard sur le calendrier). Une salle de 2 400 places, modulable, située derrière la Cité de la Musique, dans le Parc de la Villette (XIXe arrondissement de Paris). Il s'agit de l'un des chantiers phares du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

La Philarmonie mise en lumière

La Philarmonie mise en lumière

© DR

Le public de Pleyel devra migrer à la Villette
Outre l'auditorium de 2 400 places, ce nouveau pôle comprendra 5 salles de répétitions et divers ateliers pour les jeunes. L'ensemble est financé par l’Etat, la ville de Paris et la région. C’est là que s’installera l’orchestre de Paris. Conséquence importante, le public de Pleyel devra migrer à la Villette.

Maquette de La Philarmonie, vue intérieure

Maquette de La Philarmonie, vue intérieure

© DR

Quid de l’avenir de Pleyel ?
"Nous passerons un appel d’offres pour confier la gestion de Pleyel dont nous resterons propriétaires, à un opérateur privé qui en fera probablement une sorte d’Olympia cinq étoiles" , précisait  Laurent Bayle, le directeur générale, dans les « Echos » datés du 7 septembre. Pourraient être intéressés des groupes comme Lagardère ou Gilbert Coullier Productions.

En 2011, la Cité de la Musique, établissement public à caractère industriel et commercial, et sa filiale Pleyel ont  programmé 480 concerts. Près de 900 000 personnes ont fréquenté l’un des deux sites, presque autant que l’Opéra de Paris.
 

Voir le diaporama sur l'avancée du chantier