Pierre Hébrard : "L'été indien" et "Le métèque", c'est grâce à lui

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 04/12/2012 à 15H01
Pierre Hébard, la mémoire musicale des années 70

Pierre Hébard, la mémoire musicale des années 70

© France3 / Culturebox

Rencontre avec Pierre Hébrard qui fut dans les années 70 un vrai dénicheur de talents. Celui qui est aujourd'hui retraité dirigea en effet les éditions musicales Polydor puis CBS pendant plusieurs années. C’est grâce à lui que les paroles de « L’été indien » sont arrivées jusqu’à Joe Dassin et que « Le métèque » de Georges Moustaki a été identifié comme un futur tube.

https://videos.francetv.fr/video/NI_134645@Culture

 

"Le métèque", petite histoire d'une grande chanson

En 1966, Georges Moustaki est alors un compositeur parolier qui écxrit pour de grands noms de la chanson française : Piaf, Barbara, Montand et Reggiani. Ce dernier veut poursuivre sa carrière de chanteur en parallèle à celle d’acteur. Moustaki composera pour lui "Sarah", "Ma liberté", "Ma solitude. Mais Reggiani refuse d’interpréter « Le métèque », balade poétique. C’est Georges Moustaki qui la chantera finalement, enregistrant ainsi son premier 45 tours. Dès le début, c’est un succès : la maison de disques Polydor enchaine 5 000 pressages par jour. Avec cette chanson, Moustaki débutera vraiment sa carrière d’interprète, obtenant aussi le Prix de l'Académie Charles Cros.