Petit Biscuit, Vianney, Broken Back... génération streaming

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/01/2018 à 18H42, publié le 15/01/2018 à 12H39
Petit Biscuit en concert à Bruxelles

Petit Biscuit en concert à Bruxelles

© THIERRY ROGE / BELGA MAG / BELGA

Petit Biscuit, Vianney, Christine and The Queens ou Broken Back, des artistes connus aujourd'hui parce qu'hier, ils ont osé poster sur la toile leur composition sans passer par une maison de disques. Les plateformes musicales d'écoute en streaming ont changé la donne. Le succès des artistes ne se mesure plus uniquement en nombre de CD vendus mais en nombre de clics sur internet.

Ce soir-là, dans une salle de concert, les fans sont aux anges. Ils voient et entendent enfin Petit Biscuit "en vrai" après l'avoir découvert pour la plupart sur internet. C'est en effet par la toile que Mehdi Benjelloun s'est fait connaître il y a deux ans.

À l'époque, lycéen à Rouen, il  rentre vite chez lui après les cours pour composer sur son ordinateur. Avec un clavier, une guitare, il a "envie de composer quelque chose d'un peu nostalgique, un peu planant"; mais il n'a  pas trop envie de publier la mélodie qu'il vient de composer. Heureusement, son ami Thomas le persuade de le faire. Petit Biscuit publie "Sunset Lover" sur la plateforme Soundcloud.
Un titre qui se propage dans le monde entier à la vitesse du Net pour atteindre 250 millions de vues. C'est comme cela qu'il a été remarqué par des éditeurs de musique, ces experts musicaux toujours à l'affût des talents sur la toile.

Reportage : J.Normand, A.Ducruet, M.Cazaux, A Zouioueche, L.Crouzillac, J-P.Bosche, B.De Saint-Jorre, M. Le Rue

https://videos.francetv.fr/video/NI_1163419@Culture

La révolution des plateformes

Vianney, 36 millions d'écoute pour "Je m'en vais". Christine and The Queens, 62 millions d'écoute pour "Christine". Les plateformes d'écoute musicale en streaming ont apporté en quelques années une force de frappe incroyable aux chanteurs. Il y a 4 ans, seulement 1,4 million d'internautes français écoutaient de la musique en streming. Ils sont désormais plus de 4 millions. C'est comme cela que Jérôme Fagnet s'est fait connaître. Contraint de rester alité pendant plusieurs mois suite à un accident, il se met à composer des chansons. Mais la première qu'il publie sous le nom de Broken Back est une reprise de Bon Iver .
Il raconte son expérience : "Ça a mis du temps car on peut vite être noyé au milieu du million de contenus qu'il y a sur internet. Et puis du jour au lendemain sans vraiment pouvoir expliquer pourquoi, les "vues" commencent à augmenter. Dans la même journée, je suis passé des 3 vues (mes parents sans doute) à des milliers de vues."

C'est là que Broken Back a réalisé que les gens partageaient ses titres un peu partout dans le monde. "Ça m'a permis de pouvoir penser à une carrière ce qui était impossible pour moi avant." Aujourd'hui lui aussi, comme Petit Biscuit ou Vianney, remplit les salles de concerts avec des titres qui fédèrent bien au delà des internautes.