Nina Hagen "In memoriam" à Caen

Par Anthony Laurent @Culturebox

Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 11/11/2012 à 15H04
Nina Hagen

Nina Hagen

© DR

Près de quarante ans après son célèbre tube "Du hast den Farbfilm vergessen" et six ans après son dernier album, "Nina Hagen and the Capital dance orchestra", la chanteuse allemande fait toujours parler d'elle. En janvier dernier, son livre de "Confessions" était publié en France, elle y témoignait de sa conversion au christianisme après qu'elle eut été baptisée, en 2009, dans un temple protestant de Basse-Saxe. En visite au Mémorial de Caen, Nina Hagen a confié aux équipes de France 3 Normandie son émotion dans un tel lieu mémoire, et son dégoût ressenti face aux photographies de soldats nazis.

L'ex-égérie de la jeunesse berlinoise est née en 1955 de la relation entre l'actrice Eva-Maria Buchholz et le scénariste Hans Hagen. Le père de la chanteuse, d'origine juive, a été la cible des nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Il a été incarcéré à partir de 1941 à la prison Moabit de Berlin, d'où il fut libéré par l'Armée rouge en 1945.

 

https://videos.francetv.fr/video/NI_134027@Culture