Rodolphe Burger dialogue en scène avec des musiciens ouzbeks

Par @Culturebox
Publié le 09/04/2016 à 17H55
Rodolphe Burger et deux des trois musiciens ouzbeks

Rodolphe Burger et deux des trois musiciens ouzbeks

© France 3 / Culturebox

L'ancien leader de Kat Onoma Rodolphe Burger et Yves Dormoy se produisaient vendredi au festival isèrois "Détours de Babel". A leurs côtés, trois musiciens ouzbeks avec qui ils travaillent régulièrement depuis une dizaine d'années. Comme à son habitude, le musicien alsacien permet la fusion des genres, la tradition d’Ouzbékistan se mariant avec des morceaux de musique contemporaine ou de jazz.

Rodolphe Burger n'a jamais craint de confronter son univers, aux confins du jazz et de la musique contemporaine, à des influences aussi diverses que différentes. Il multiplie les collaborations avec des artistes français ( Jacques Higelin, Erik Truffaz, Alain Bashung...) mais aussi étrangers.

Au milieu des années 2000, il voyage en Ouzbekistan avec un autre musicien, Yves Dormoy. A Samarcande, les eux amis rencontrent trois musiciens traditionnels, Mamur Zilolov (târ), Jamal Avezov (qijak) et Shuhra Khlkhodjaev (tambûr, un instrument à cordes). Presque naturellement, comme le raconte dans ce reportage Yves Dormoy, les cinq hommes se mettent à jouer ensemble.

La magie opère et le mariage de ces influences donne un spectacle proposé pour la première fois en 2010. Tout en travaillant sur d'autres projets, les cinq hommes se retrouvent régulièrement autour du spectacle proposé en ce printemps 2016 au festival grenoblois "Détours de Babel".

Reportage : France 3 Grenoble

https://videos.francetv.fr/video/NI_675419@Culture

Le festival Détours de Babel dédié aux musiques nomades s'achevait samedi soir après un mois d'une riche programmation.