Plongée dans l’histoire de la musique avec les Nuits cajun et zydeco de Saulieu

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/08/2014 à 15H31, publié le 11/08/2014 à 12H17
Nuits cajun et zydeco de Saulieu

Nuits cajun et zydeco de Saulieu

© France 3

Le Festival de Saulieu (Côte d’Or) se veut le plus grand festival européen de musique cajun. Des milliers de personnes se sont donné rendez-vous pour découvrir cette musique et les danses qui racontent aussi l’histoire du peuplement de la Louisiane.

Reportage : Pauline Ringenbach, Jean-Louis Saintain et Rupert Edgell

https://videos.francetv.fr/video/NI_150967@Culture

Le mot cajun est l’expression anglophone du cadien, lui-même déformation du mot "acadien" qui désigne la langue de ces Français venus s’installer en Louisiane au XVIIIème siècle après avoir fui le Québec. Le cajun s’oppose au créole qui est la langue parlée par les natifs de cette région du Sud et des Etats-Unis.

Le zydeco est la prononciation anglaise du mot "zarico" qui rappelle une chanson traditionnelle, "Les haricots sont trop salés", les haricots étant la nourriture de base de ces populations souvent très pauvres.
L'accordéon, instrument traditionnel de la musique cajun

L'accordéon, instrument traditionnel de la musique cajun

© France 3
La musique cajun importée par les migrants venus de France était à l’origine une musique a capella car il était impossible d’apporter avec soi des instruments de musique encombrants et d’abord coûteux pour ces voyageurs sans ressources. Puis peu à peu, les instruments traditionnels ont fait leur apparition comme le violon, la guitare et surtout l’accordéon qui reste l’instrument de prédilection de cette musique.
La danse cajun, des danses renouvelées au gré de son inspiration

La danse cajun, des danses renouvelées au gré de son inspiration

© France 3