Les tambours japonais de Kodo font vibrer le festival "Paris l'été"

Mis à jour le 19/07/2018 à 14H05, publié le 19/07/2018 à 13H53
La troupe japonaise Kodo se produit à la Cartoucherie de Vincennes jusqu'au 22 juillet 2018 dans le cadre du festival "Paris l'été".

La troupe japonaise Kodo se produit à la Cartoucherie de Vincennes jusqu'au 22 juillet 2018 dans le cadre du festival "Paris l'été".

© Culturebox - capture d'écran

C’est l’un des plus célèbres groupes de taiko, un tambour traditionnel très présent dans la culture japonaise. L’ensemble Kodo Next Generation perpétue cet art ancestral tout en y apportant une touche de modernité. Ils se produisent jusqu’au 22 juillet à la Cartoucherie de Vincennes, dans le cadre du festival "Paris l’été".

Ils accompagnent depuis des siècles les fêtes religieuses et traditionnelles de l’archipel nippon. La pratique du taiko mêle musique, danse et art martial tant le travail du corps est ici indissociable de l’instrument. Un art qui a connu un regain d’intérêt dans les années 70 avec la création de plusieurs festivals de musique traditionnelle et la naissance de groupes de taiko.

Parmi eux, Kodo (qui signifie "battement de coeur", mais aussi "enfants du tambour"), l’une des formations les plus connues au Japon, née il y a quarante ans sur l’île de Sado. Les artistes y vivent toujours  en communauté, et prônent un mode de vie en harmonie avec la nature. Des artistes qui conçoivent leur musique comme un retour aux origines de la vie.

Reportage : G. Faure / P. Pachoud / Y. Zysman / L. Comiot

https://videos.francetv.fr/video/NI_1267987@Culture

 

Entre tradition et modernité

La venue de Kodo au festival "Paris l’été" est une proposition d’Ariane Mnouchkine. La créatrice du Théâtre du Soleil à la Cartoucherie de Vincennes a été séduite par la nouvelle génération de la troupe. De jeunes artistes dotés d’une maîtrise exceptionnelle, qui explorent en permanence le potentiel inépuisable du taiko sans renier la tradition mais en y apportant une touche de modernité.