Les groupes Nadau et Peiraguda font chanter Oxford en occitan

Par @Culturebox
Publié le 30/11/2017 à 14H30
Denis Noble, Nadau et Peiraguda à Oxford

Denis Noble, Nadau et Peiraguda à Oxford

C'est l'histoire d'une étonnante rencontre en sol anglais. Nadau et Peiraguda, groupes phare du chant occitan ont été invités dans la prestigieuse ville d'Oxford pour une série de concerts. Des concerts particuliers puisqu’ils ont joint leurs voix à celles du chœur The Oxford Trobadors, dirigé par le célèbre biologiste Denis Noble, pour chanter en occitan.

Joan de Nadau n'en revient toujours pas. Lui le chantre de l'Occitan a été invité, avec le groupe Peiraguda, à chanter... en occitan à Oxford avec ceux qu'il qualifie de "gratin de l'intelligence mondiale", le choeur de The Oxford Trobadors.

Reportage France 3 Aquitaine : D. Bonnet / D. Salles / F. Dupuis / E. Delwarde

https://videos.francetv.fr/video/NI_1133067@Culture

Retour en arrière. On sait les Britanniques très attirés par le Sud-Ouest. C'est là, au cours d'un de leurs séjours en Dordogne dans les années 70, que les membres du choeur anglais ont assisté à un concert de Nadau. Ils ont eu un coup de foudre immédiat pour l'Occitan et ont commencé à apprendre les chansons de Nadau. "C'est proprement ahurissant!" conclut Joan de Nadau.

Une langue faite pour chanter

A l'origine de The Oxford Trobadors, un biologiste réputé dans le monde entier : Denis Noble. C'est lui qui a réalisé la première modélisation du coeur en 1960. "La culture occitane me touche le coeur confie Denis Noble. La langue occitane, comme la langue italienne est faite pour chanter... peut-être, si je peux le dire, plus que le Français".

Cette passion pour l'occitan Denis Noble et ses Oxford Trobadors ont donc décidé de la partager avec leurs compatriotes en invitant Nadau et Peiraguda, figures de proue du chant occitan. Quoi de mieux que l'Holywell Music Room, la plus ancienne salle de musique d'Europe (1748) qui a résonné à l'époque des oeuvres de Haydn, pour accueillir l'événement ? "C'est vraiment une grande émotion que de venir chanter au coeur de ce que l'Angleterre a de plus anglais raconte Jean Bonnefon du groupe Peiraguda. Que la salle soit remplie de gens venus écouter ces chansons de troubadours en occitan, c'est aussi rassurant ! "

Le public a même entonné en choeur le célèbre Se Canto, véritable hymne occitan avec lequel Nadau ouvre ses concerts.