Le malien Salif Keita sort un album engagé et dansant

Par @Culturebox
Mis à jour le 29/01/2013 à 14H38, publié le 29/01/2013 à 12H18
Salif Keita a confié l'enregistrement de son nouvel album "Talé"  à Philippe Cohen Solal

Salif Keita a confié l'enregistrement de son nouvel album "Talé"  à Philippe Cohen Solal

© France3 / Culturebox

L'ambassadeur de la musique malienne était en résidence à Vannes pour enregistrer son nouvel album "Talé". Réalisé par le producteur à succès du Gotan Project, Philippe Cohen Solal, l'album de Salif Keita est une ode à l’altruisme et à la bienveillance. Il sera en concert à L'Echonova de Vannes mercredi 30 janvier, début d'une tournée mondiale qui passera pas l'Olympia à Paris, le 6 février.

Reportage : M;VILLAVERDE, S.IZAD, A.F Scala   

https://videos.francetv.fr/video/NI_143509@Culture

Dans un contexte actuel très fragile au Mali, Salif Keita prend position. Son album "Talé" qui veut dire égoïsme en bambara, dénonce les dérives du capitalisme et du pouvoir qui ont mené son pays au terrorisme. Dans cet entretien, le chanteur malien adresse ses remerciements à la France et au Président Français qu’il présente comme les sauveurs du Mali. D’ailleurs, il ne prévoyait d’autres scénarios que celui auquel il a assisté, car pour lui le Mali est une partie de la France.