Le groupe congolais Staff Benda Billili bouge encore

Par @Culturebox
Publié le 04/02/2013 à 19H40
Staff Benda Bilili sur scène le 14 octobre 2012 au Festi'Val de Marne à Champigny-sur-Marne.

Staff Benda Bilili sur scène le 14 octobre 2012 au Festi'Val de Marne à Champigny-sur-Marne.

© Edmond Sadaka / Sipa

Les dernières nouvelles en provenance du groupe de musiciens de rues originaire de Kinshasa n'étaient pas bonnes. Des dissenssions internes avaient fait éclater le Staff Benda Bilili, disait la presse. De fait, le groupe emmené par quatre handicapés semble avoir traversé quelques semaines agitées. Mais il existe toujours et prépare un troisième album.

Un nouvel album et une tournée en 2013
A la mi-janvier, le management du groupe avait annoncé l'annulation complète de la tournée européenne prévue en mars-avril 2013, mettant au jour les soucis que traversait l'orchestre.

Deux guitaristes, Coco Ngambali et Théo Nsituvuidi, ont effectivement quitté le navire, a confirmé lundi à l'AFP le responsable du Staff Benda Bilili. Mais ils ont été aussitôt remplacés par deux nouveaux, Amalfy et Randy. Et le groupe va continuer ses tournées et sa production musicale, assure-t-il.

"En mars, après deux mois de repos, on retourne en Europe", a expliqué  Ricky, coiffé de son petit chapeau de cuir noir devant sa maison de Ndjili,  dans les faubourgs de Kinshasa. La prochaine tournée de cette formation miraculeusement devenue sensation planétaire il y a deux ans, dépend uniquement des visa des deux nouveaux venus, a-t-il expliqué, sans s'en inquiéter.

"Nous sommes là", a-t-il dit,  refusant de commenter le départ de deux membres de l'équipe et expliquant que l'orchestre initial, ou "le staff",  est composé de 13 musiciens et que leurs tournées se font à 8.
L'ancien manager pointé du doigt
A propos des informations publiées dans  la presse parisienne sur la fin du groupe, Ricky a évoqué des difficultés avec la production pour laquelle ils  avaient travaillé 3 ans sans signer de contrats.

"Il a mangé", dit-il à propos de son ancien manager, qu'il accuse d'avoir pris une part trop importante des versements de société d'auteurs-interprètes.  Il nous donnait "500 - 500", rajoute un musicien à côté.

Un troisième album est en cours d'élaboration, ont-ils affirmé. Selon eux,  7 chansons ont été déjà enregistrées, il en reste 4.

Le groupe Satff Benda Bilili, dont le jeu scénique est particulier avec quatre handicapés sur des fauteuils roulants, joue une rumba métallique matinée de funk.

A la manière des papys cubains du Buena Vista Social Club, le groupe a été rendu célèbre par un documentaire sorti en 2010 filmé dans les bas-fonds de Kinshasa, où le Staff vivait dans la rue et répétait dans les jardins publics, faisant de chaque épreuve une chanson.

https://videos.francetv.fr/video/NI_112939@Culture