La mort du musicien argentin Jaime Torres, maître du charango

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Publié le 25/12/2018 à 12H23
Jaime Torres (photo non datée)

Jaime Torres (photo non datée)

© STR / Noticias Argentinas / AFP

Le musicien argentin Jaime Torres, qui a fait connaître dans le monde entier le charango, instrument à cordes andin, s'est éteint lundi à l'âge de 80 ans, a annoncé sa fille.

"Aujourd'hui, il faut trinquer en pensant à lui et en écoutant le son de son charango", a déclaré sa fille et manager, Soledad Torres, au quotidien Clarin.

Né le 21 septembre 1938 à San Miguel de Tucumán (nord-ouest de l'Argentine), de parents boliviens, interprète et compositeur, Torres était le principal charanguiste de la musique populaire argentine depuis la moitié du siècle dernier.
Jaime Torres interprète "El Diablo Suelto", un célèbre thème du Vénézuélien Heraclio Fernández.
"Jaime Torres a joué avec tout le monde. Son héritage est inépuisable", commente la spécialiste Silvia Majul, citée par l'AFP.

Jaime Torres fera découvrir le charango, un instrument typiquement andin à cinq paires de cordes doubles, qui trouvera ses lettres de noblesse dans la Misa Criolla du compositeur Ariel Ramírez, en 1964.
Jaime Torres : "Chimba Chica" (Torres)
Au cours de sa carrière, il a fait de nombreuses tournées européennes, dont la première en 1967. Il a participé à la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde de football en Allemagne en 1974.