Festival Interceltique : "Le bagad de Lorient c'est l'école de la vie"

Mis à jour le 09/08/2018 à 17H33, publié le 08/08/2018 à 17H11
Le Bagad de Lorient rassemble des passionés depuis 1982

Le Bagad de Lorient rassemble des passionés depuis 1982

© France 3 / Culturebox

Le festival Interceltique de Lorient présente chaque année le traditionnel concours de bagadoù. L'occasion de voir meilleures formations de musiques bretonnes. Parmi les quatorze groupes qui ont joué cette année, le Bagad de Lorient qui rassemblent 45 musiciens menés par Christophe Le Govic. Il se produit ce mercredi soir à 22 heures pour la Grande nuit de l'Interceltique.

La musique bretonne est bien vivante, elle l'exprime tout au long de l'année lors des fest-noz et encore plus fortement au festival Interceltique de Lorient. (3-12 août 2018). Une tradition préservée et transmise de génération en génération. A Lorient, le bagad Sonerien An Oriant compte au total plus de 150 personnes actives au sein du groupe. Plus qu'une famille, un bagad de cette ampleur s'apparente déjà à une micro-société. 

Reportage : France 3 Bretagne - S. Izad / P. Beaugey / V. Surrault / P. Nau

https://videos.francetv.fr/video/NI_1274475@Culture

A l'occasion du festival Interceltique, le Bagad de Lorient se produit dans les rues de la ville et ce mercredi 8 août à la Nuit Interceltique au stade du Moustoir.

-> Suivez les live sur la page Facebook de France 3 Bretagne tous les soirs à partir de 21h00 et toutes les informations sur la page dédiée du site internet.
 

Casser les codes

Au sein du bagad de Lorient, toutes les générations se confondent et les catégories socio-professionnelles disparaissent. La passion de la musique et de la transmission prime sur le reste. "Dans un bagad se côtoient des cadres, des ouvriers, des étudiants, des retraités, ça casse les codes, c'est une belle école de la vie et d'humilité", souligne son président, Bertrand Le Cam. 
 
bagad de lorient photo 2 © France 3 / Culturebox

Raconter l'Histoire de la ville

Pour le concours 2018, le groupe de Lorient composé de 14 cornemuses, 20 bombardes, 5 caisses claires et 5 percussions, a joué une partition qui retrace un événement historique de la ville : le siège de Lorient par les Anglais en 1746. "On a un ancrage territorial qui est assez fort, pouvoir mettre en valeur une partie de l'Histoire de Lorient c'est un plaisir et une fierté, il y a eu beaucoup de travail de recherches mais c'est passionnant", assure Christophe Le Govic, le Penn-Soner Bagad de Lorient. 


Bagad en mouvement

Le bagad de Lorient présente une musique moderne mais fidèle aux principes de la musique traditionnelle. Parmi les plus anciens interprètes, Alain Le Mechec, surnommé "Pépé Bagad". Le percussionniste qui jouait cette année son dernier concours se souvient de moments mémorables. Le plus récent étant le voyage à New York, en mars dernier. Les 50 musiciens ont défilé sur Time Square où ils ont participé à la parade de la Saint-Patrick.
 

Le Bagad de Lorient à New York 

Le Bagad de Lorient à New York 

© Festival Interceltique de Lorient
Héritière de la diversité et de la richesse du patrimoine musical de Bretagne, la formation du Morbihan s’efforce, depuis sa création en 1982, à transmettre aux jeunes les valeurs d'une musique en mouvement.