"Etre né quelque part", le très joli duo d’Anggun et Angélique Kidjo

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/12/2015 à 18H05, publié le 16/12/2015 à 18H02

https://videos.francetv.fr/video/NI_583064@Culture

"Toujours un ailleurs", c’est le titre du dernier album d’Anggun sorti en novembre dernier. Un album que la belle Indonésienne devenue française en 2001 est venue présenter ce mercredi 16 décembre sur le plateau des Cinq dernières minutes. Elle a notamment offert aux téléspectateurs du 13H de France 2 un très joli duo avec la chanteuse béninoise Angélique Kidjo.

https://videos.francetv.fr/video/NI_583044@Culture

Après avoir vécu sur trois continents différents et voyagé partout dans le monde, Anggun est convaincue de l’importance d’avoir un refuge. Un "ailleurs" - lieu ou personne - que l’on a besoin de retrouver pour se ressourcer. C’est cet ailleurs que la jeune femme d’origine indonésienne a souhaité chanter dans son dernier album. Un endroit à part, qui pour elle pourrait être la France, ce pays qu’elle adopté et qui l’a adoptée depuis son premier tube "La neige au Sahara" en 1997. Elle qui possède la nationalité française depuis 2001, a notamment choisi de rendre hommage à l’une des plus belles chansons de notre répertoire : « Etre né quelque part » de Maxime Le Forestier. Une chanson qu’elle a choisi d’interpréter avec la Béninoise Angélique Kidjo.
 
"Toujours un ailleurs" d’Anggun (TF1 production) est dans les bacs depuis le 20 novembre 2015.