Ernesto Tito Puentes et l'Afrique à l'honneur du festival Tempo Latino

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/07/2015 à 19H18, publié le 20/07/2015 à 15H44
Au centre, Ernesto "Tito" Puentes, parrain du festival, avec à gauche son invité Ibrahim Maalouf. A droite, Manu Dibango, autre tête d'affiche de "Tempo Latino".

Au centre, Ernesto "Tito" Puentes, parrain du festival, avec à gauche son invité Ibrahim Maalouf. A droite, Manu Dibango, autre tête d'affiche de "Tempo Latino".

© Alexandre Lacombe

Le festival Tempo Latino débute jeudi 23 juillet à Vic-Fezensac (Gers) pour quatre jours de musiques latines et de salsa, entraînantes et métissées. Pour cette 22e édition, le tournant opéré depuis quelques années vers les musiques afro-latines se confirme.

Les amoureux de salsa le savent déjà, jeudi s’ouvrira la 22e édition du festival "Tempo Latino" au cœur de la Gascogne. Chaque soir jusqu'au 26 juillet, près de 6.000 personnes empliront les arènes de Vic-Fezensac pour assister à des concerts qui réunissent pontes et jeunes découvertes de la musique latino, jazz et afro-cubaine. Parmi les noms qui ont permis de faire du festival une référence, on se rappelle de Yuri Buenaventura, Manu Chao, Jimmy Bosch, Oscar D’Léon ou encore Israël Lopez.

Cependant, le festival n’est pas seulement connu pour la qualité de sa programmation mais aussi pour son ambiance festive : une fois les concerts finis, les spectateurs se déversent sur la plage de  "la Conga" pour danser sur des rythmes endiablés jusqu’au petit matin. 

Reportage : M. Laban / M. Delaunay 

https://videos.francetv.fr/video/NI_485399@Culture

Parrain de l'édition 2015 : Tito Puentes

Depuis quelques années l’attention du festival se porte sur les influences réciproques entre la musique latino et africaine. A ce titre, Eric Duffau, président de "Tempo Latino", parle d'un "nouvel axe africain" qui oriente naturellement le choix des artistes programmés pour cette édition 2015. 

Cette année le parrain du festival n’est autre que Ernesto "Tito" Puentes, un hommage à ses 60 ans de carrière. Icône de la scène afro-cubaine, ce trompettiste hors-pair sera entouré par les 20 musiciens de son big band, qu’il a fondé en 1995. 
 

Ernesto Tito Puentes en 2013 à la Fiesta des Suds

A l'affiche: Ibrahim Maalouf, Raul Paz, Manu Dibango...

Tito Puentes sera également accompagné par l’artiste franco-libanais Ibrahim Maalouf avec qui il avait déjà signé le titre "Siempre Siempre" sur son dernier album "Gracias". Ce concert d’ouverture de musique afro-cubaine enrichi de sonorités orientales promet un métissage original entre Amérique Latine et Afrique, à l’image de ce que souhaite offrir cette année le festival "Tempo Latino".

Le Cubain Raul Paz enflammera les arènes de Vic-Fezensac le 24 juillet, suivi le lendemain par le vénézuélien Orlando Poléo et Manu Dibango avec son invitée Mariana Ramos, originaire du Cap-Vert. Enfin, les "Cuban Beats All Stars" et la salsa dura new-yorkaise de "Orquestra SCC" clôtureront ce festival haut en couleurs.

 

Affiche du festival "Tempo Latino" 2015

Affiche du festival "Tempo Latino" 2015

© Jean-Paul Chambas

 
Festival Tempo Latino
Vic-Ferenzac (Gers), du jeudi 23 à dimanche 26 juillet
35 euros/soirées
100 euros le pass festival
05 62 06 40 40.