Décès du chanteur aborigène Mandawuy Yunupingu

Par @Culturebox
Publié le 03/06/2013 à 10H17
Le chanteur australien Mandawuy Yunupingu dans la terre d'Arnhem (nord de l'Australie), en 2005

Le chanteur australien Mandawuy Yunupingu dans la terre d'Arnhem (nord de l'Australie), en 2005

© Torsten Blackwood / AFP

Mandawuy Yunupingu, le chanteur du groupe aborigène le plus célèbre d'Australie, Yothu Yindi, est mort de maladie à l'âge de 56 ans. Ce musicien, parolier et militant oeuvrait pour une meilleure compréhension entre Blancs et Aborigènes.

Yunupingu, dont le nom signifie "le rocher qui va résister à tout", s'est éteint dimanche soir chez lui, dans la région de la Terre d'Arnhem (nord), des suites d'un cancer des reins.
"Treaty", tube de Yothu Yindi, le groupe de Yunupingu
 
"Treaty" l'avait fait connaître dans le monde
Né dans une réserve, il a été le premier Aborigène de cette région à obtenir un diplôme universitaire et le premier à devenir directeur d'école. Il avait été nommé Australien de l'année en 1992 pour ses efforts en faveur d'une meilleure compréhension entre sa communauté, originairement installée en Australie, et celle des Blancs, descendants des colons ou fraîchement immigrés.

En 1998, il avait été nommé docteur honoris causa de la Queensland University of Technology pour sa contribution à l’éducation des enfants aborigènes et à la compréhension entre Aborigènes et non-Aborigènes.
 
Yunupingu était devenu mondialement connu avec son groupe Yothu Yindi, créé en 1986, qui mêlait rock et musique traditionnelle. Leur morceau "Treaty" (1991) était devenu un tube planétaire.
"Tribal Voice", Yothu Yindi
 
Hommage de la Première ministre australienne

"Nous avons perdu aujourd'hui une grande voix australienne dans le processus de réconciliation", a déclaré la Première ministre australienne Julia Gillard. "Nous avons aussi perdu un musicien au talent unique, un avocat passionné des Aborigènes et un véritable ami."
 
"Nous aurons besoin de toute (son) inspiration car tellement de travail reste à accomplir", a-t-elle ajouté.
 
Yothu Yindi a publié six albums et effectuait les premières parties des concerts de Midnight Oil lors des tournées aux Etats-Unis. "Je ne peux pas croire qu'il s'en soit allé, mon grand ami", a écrit le chanteur de Midnight Oil Peter Garrett sur son compte Twitter.

Yunupingu laisse une femme et six filles.
"Timeless Land", Yothu Yindi