Les Traversées Tatihou, un festival très gué…

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/07/2017 à 20H30, publié le 21/08/2013 à 17H01
Tatihou, un festival que l'on doit rejoindre à pied © France 3 / Culturebox

C’est simple, pour assister au Festival de Tatihou, il faut rejoindre l’île du même nom à pied donc à marée basse, donc à gué. Et là, jusqu’à la fin de la semaine, sont proposés des concerts de musique dite "du monde" avec des groupes étonnants et rarement entendus en France. A découvrir.

Reportage : Rémi Mauger, Jean-Michel Guillaud, Clotilde Moschetti et Bruno Munch

https://videos.francetv.fr/video/NI_137827@Culture

La programmation privilégie les musiques à caractère maritime ou celles qui évoquent la vie dans les îles (il n’y pas que les Antilles !)

Mais comme les organisateurs sont gens raisonnables, les heures des spectacles sont choisies en fonction du rythme des marées et en soirée, les concerts ont lieu sur le port de Saint-Vaast.
Les Ukrainiens de Dakhabrakha

Les Ukrainiens de Dakhabrakha

© France 3 / Culturebox

Un aperçu du programme

Dakhabrakha (Ukraine), Isabeau et les Chercheurs d’or (Québec), Whiskey and Women (Louisiane), Freewheel (Irlande), Auli (Lettonie), Asynje (Danemark), Goitse (Irlande), Capercaillie (Ecosse), Urban Folk Quartet (Angleterre, Espagne), Duplessy et les 3 violons du monde, Dominique Dupuis (Acadie), Accordeon Samurai, Café Aman Istanbul (Grèce), Michalis Tzouganakis (Grèce), Ihnze(Bretagne), Titom (Bretagne), Pied’strad, Cécile Corbel.
Whiskey and Women (Louisiane)

Whiskey and Women (Louisiane)

© France 3 / Culturebox