"Breizh night" à Morlaix : la Bretagne jusqu'au bout de la nuit

Par @Culturebox
Mis à jour le 13/01/2014 à 13H15, publié le 13/01/2014 à 12H24
Le cercle de Beuzec Cap Sizun, l'un des groupes traditionnels qui participent à la Nuit de la Bretagne.

Le cercle de Beuzec Cap Sizun, l'un des groupes traditionnels qui participent à la Nuit de la Bretagne.

© France 3

C'est la grande nuit de la culture bretonne. 150 artistes se sont produits ce week-end à Morlaix devant une salle comble. Au programme le passé, le présent et l'avenir de la musique celte. Une "Breizh Night" qui fera escale à Paris le 18 janvier prochain et à Nantes le 1er février.

Reportage : M.Le Morvan/C.Polet/C.Deunf

https://videos.francetv.fr/video/NI_141291@Culture

En 2013, la Nuit de la Bretagne avait rassemblé plus de 10 000 personnes à Nantes, Lille et Caen. Cette année, les organisateurs espèrent faire au moins aussi bien avec notamment une date le 18 janvier à Paris-Bercy.

Le secret de la réussite : un subtil mélange entre tradition et modernité. Les bagads de Lann-Bihoué ou Kemper côtoient ou même jouent sur scène avec les stars du rock alternatif celte comme Red Cardell. Au total 150 artistes qui racontent à leur façon la Bretagne qu'ils aiment tant. Une Bretagne qui a conquis le coeur du public français notamment à travers le succès au fil des années de l'Héritage des Celtes de Dan-Ar-Braz ou encore du festival interceltique de Lorient qui attire tous les ans des centaines de milliers de visiteurs.