Avec "Invicta", I Muvrini rend hommage aux insoumis et aux âmes en souffrance

Par @Culturebox
Publié le 07/05/2015 à 18H59
Jean-François Bernardini du groupe I Muvrini interpète "Celle que tu crois" sur le plateau de France 2

Jean-François Bernardini du groupe I Muvrini interpète "Celle que tu crois" sur le plateau de France 2

© France 2 / Culturebox

I Muvrini, le célèbre groupe corse sort ces jours-ci son tout dernier album "Invicta". A la fois une ode aux "invaincus" et un grand message de paix. On y croise Nelson Mandela, les victimes palestiniennes et Bob Dylan. Le tout en polyphonies corses, françaises et anglaises. Invité de France 2, Jean-François Bernardini présente ce doux mélange aux accents du monde entier.

Ce jeudi 7 mai, Élise Lucet recevait en plateau Jean-François Bernardini du groupe corse I Muvrini, à l'occasion de la sortie de leur dernier opus "Invicta". Avec son complice César Anot il interprète "Celle que tu crois" 

https://videos.francetv.fr/video/NI_160231@Culture


Hommage à Nelson Mandela 

Ce nouvel album d'I Muvrini revient avec force sur le combat de Nelson Mandela qui n'a jamais baissé les bras. "Invicta" c'est un peu "Invictus" à la manière corse ; cette âme invaincue qui a combattu les violences et l'apartheid. "L'âme Invicta, rêve de répondre à toutes les injustices" espère le chanteur corse. 
Nelson Mandela, le combat de toute une vie

Nelson Mandela, le combat de toute une vie

© France 2 / Culturebox


Chacun sa barque

Jean-François Bernardini, poète corse pose son doux regard sur le monde. Il déplore les naufrages en Méditerranée qui emportent des milliers d'innocents. "Il s'agit de créer un monde où chacun puisse avoir sa barque, une planète qui marche pour tous" assure l'interprète.
À travers sa musique, I Muvrini veut véhiculer des messages de paix. "Il y a un thème transversal qui est celui de la non-violence à laquelle on est profondément attaché, pas seulement parce qu'on en parle ou parce qu'on la chante, mais aussi parce qu'on est profondément impliqué dans une démarche qui fait que la semaine prochaine je serai dans un lycée de Saint-Denis pour parler de la non-violence", confie le chanteur en plateau.


La Palestine et Israël réunis par la chanson

"Invicta" revient aussi sur les guerres qui ébranlent le monde. C'est le cas du titre "O Isma", qui traite du conflit israélo-palestinien, mais qui raconte, sous un refrain entrainant  l’incroyable histoire d’Ahmed Al-Khatib. "O Isma ! O Isma !" parle de cet enfant palestinien de 12 ans, tué par l’armée Israélienne, dont les parents avaient décidé de donner ses organes pour sauver cinq enfants israéliens. "L'homme est capable de nourrir les âmes" rappelle Jean-François Bernardini


Bob Dylan : l'âge d'or du folk

Dans cet album, I Muvrini chante en Corse, en français, en anglais, et reprend notamment la chanson de Bob Dylan "Blowin in the wind". "Ça nous relie avec l'âge d'or du folk américain. C'est certainement une chanson qui a marqué cette période. Et si vous remarquez bien, en lisant les questions que pose cette chanson, elles sont toutes d'une profonde actualité", explique Jean-François Bernardini.


Bob Dylan, l'icône folk de Jean-François Bernardini  

Bob Dylan, l'icône folk de Jean-François Bernardini  

© France 2 / Culturebox

En trente ans, le groupe a réussi à amasser huit disques d'or et deux Victoires de la Musique.

I Muvrini a débuté, le 3 avril dernier, une grande tournée européenne à l'Olympia, à Paris. Celle-ci  passera cet été par la Corse puis sur le continent à l'automne