Les premiers riffs de métal résonnent au Hellfest

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/06/2016 à 16H37, publié le 17/06/2016 à 14H14
Un fan de heavy métal à Clisson, le 17 juin 2016 

Un fan de heavy métal à Clisson, le 17 juin 2016 

© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Des milliers de personnes ont commencé à affluer vendredi à Clisson (Loire-Atlantique), où se tient jusqu'à dimanche la 11e édition du Hellfest, grand-messe des musiques extrêmes dans les vignobles nantais.

Les premiers riffs de guitare se sont fait entendre vendredi en fin de matinée, sous la pluie et un ciel menaçant, sur les six scènes du festival, qui s'est imposé en quelques années comme l'un des leaders européens des rendez-vous de musiques metal, punk et hardcore.
162.000 festivaliers, dont plus de 25% d'étrangers, doivent fouler en trois jours la pelouse du Hellfest, qui affiche complet depuis le mois de novembre et propose 160 groupes au total, grands noms et formations montantes. 

Reportage S. Gadet / V. Raynal / B. Rouch / T. Saliou

https://videos.francetv.fr/video/NI_741827@Culture



Parmi les têtes d'affiche, c'est Rammstein, groupe de metal industriel allemand, qui ouvre le bal vendredi soir, sur l'une des deux scènes principales. Les groupes de heavy metal américain Twisted Sister et britannique Black Sabbath suivront samedi et dimanche, à l'occasion de leurs tournées  d'adieux respectives. D'autres grands crus signent leur retour à Clisson, Volbeat et Mass Hysteria vendredi, Korn samedi, et Gojira et Megadeth dimanche.


Hommage à Lemmy Kilmister

Un hommage sera rendu pendant ces trois jours à Ian "Lemmy" Kilmister, l'ex-leader du groupe britannique Motörhead, décédé d'un cancer en décembre 2015. Outre une statue de quinze mètres de haut érigée à l'intérieur, un feu d'artifice sera tiré samedi vers minuit à la gloire du rocker légendaire, venu plusieurs fois en territoire nantais.

Pour cette onzième édition, en raison de l'état d'urgence, les organisateurs ont équipé l'intégralité du site d'un système de vidéosurveillance, multiplié les agents de sécurité par deux et la police montée a été renforcée.