La Lilloise Lucie Leguay remporte le premier Tremplin pour jeunes cheffes d'orchestre

Par J.M. Ogier, J. Delance @Culturebox
Mis à jour le 27/11/2018 à 18H41, publié le 27/11/2018 à 18H31
Lucie Leguay dirige l'Orchestre de Picardie

Lucie Leguay dirige l'Orchestre de Picardie

© France 3 / Culturebox

Le premier Tremplin international pour jeunes cheffes d'orchestre vient de couronner la Lilloise Lucie Leguay à la Philharmonie de Paris. Cette "compétition" est un pas pour renverser la tendance historique d'un métier de chef d'orchestre presque exclusivement masculin.

Elles étaient quarante sur la ligne de départ. Quarante candidates du monde entier pour participer au premier Tremplin pour jeunes cheffes d'orchestre organisé par Laurent Bayle, le directeur général de la Philharmonie de Paris. Six jeunes cheffes d'orchestre se sont retrouvées en lice à Paris pour un tremplin qui se veut correcteur d'une tendance lourde : le métier de chef d'orchestre se conjugue historiquement au masculin. On ne compte que de 1 à 3% de femmes chefs d'orchestre .

Effectivement, au coeur de la musique, il y a non seulement l'inégalité qu'on trouve partout dans la société, mais il y a une super inégalité quand on s'adresse aux compositrices ou compositeurs, chefs ou cheffes d'orchestre. Là l'inégalité c'est du 3% versus 97% pour les hommes.

Laurent Bayle
Même si des Claire Gibault, Emmanuelle Haïm ou encore Laurence Equilbey pour ne citer qu'elles, ont ouvert la voie dans ce domaine, il reste du chemin à faire.

Reportage France 3 Picardie : J. Delance / C. Sivatte / O. De Nesle / C. Delangle
Les six candidates retenues se sont produites devant un parterre de professionnels : administrateurs et directeurs des plus grandes formations françaises. A la tête de l'Orchestre de Picardie, elles devaient interpréter deux pièces : un extrait de la 4e symphonie de Beethoven et une oeuvre créée par la compositrice picarde Camille Pépin il y a trois ans à la Philharmonie. "Pour moi, c'était aussi un concours et je sais à quel point un tremplin comme celui-ci est important pour progresser...", dit Camille Pépin. "Aujourd'hui, grâce à elles, j'ai progressé en entendant six versions différentes de ma partition."

Ni homme, ni femme : juste chef

Lucie Leguay a séduit le jury et remporté ce premier tremplin. Déjà à la tête d'un orchestre elle ne fait pas de la direction d'orchestre un problème de genre

Je ne sais pas s'il y a une manière différente. Moi j'apporte peut-être une féminité différente. Pour moi il n'y a pas de sexe, ce n'est pas un homme, ce n'est pas une femme, c'est un chef. Je viens avec le bagage musical que j'ai, je viens avec mes idées mais il n'y a pas une manière différente (de diriger).


Cette victoire au Tremplin des jeunes cheffes vaut à Lucie Leguay une résidence en tant que cheffe assistante auprès de l'orchestre de Picardie dirigé par Arie van Beek.