Lollapalooza Paris 2018 : le rappeur Travis Scott déchaîne un public en fusion

Mis à jour le 23/07/2018 à 17H27, publié le 22/07/2018 à 13H43
Le rapeur Travis Scott a su galvaniser le public de Lollapalooza en proposant un concert énergique et à la mise en scène impressionnante.

Le rapeur Travis Scott a su galvaniser le public de Lollapalooza en proposant un concert énergique et à la mise en scène impressionnante.

© Frazer Harrison / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le rappeur de 27 ans a livré un concert énergique et pyrotechnique au festival Lollapalooza Paris dans la soirée de samedi. Entre classiques et nouveaux morceaux, Travis Scott a su galvaniser le public parisien, notamment grâce un final triomphal.

Après la performance remarquée de Lil Pump en début d'après-midi, il fallait un rappeur de la trempe de Travis Scott pour enflammer la foule de Lollapalooza Paris. Avant le concert, les murmures s'intensifient jusqu'à l'arrivée du DJ, perché en haut d'une immense tour noire. Après quelques "bangers" de Drake ou encore Schoolboy Q pour faire patienter les festivaliers, le public peut enfin exulter.

Le rappeur de Houston débarque sur scène en courant, vêtu d'un t-shirt Ying-Yang sur lequel est inscrit "Down to earth" ("Les pieds sur terre"). Travis Scott fait appel à une mise en scène grandiose pour complimenter sa trap déchaînée. Des flammes de plusieurs mètres de haut s'élèvent sur la scène à chaque fois que les basses puissantes résonnent dans l'Hippodrome de Longchamp.

"Un concert pour les enragés"

Dès l'entame de son concert, Travis Scott donne le ton. Il demande au public encore un peu timide de "donner tout" ce qu'il a. "Ce concert est pour les enragés, les vrais. Si vous n'êtes pas prêts la porte se trouve là-bas", s'exclame-t-il sur un ton légèrement provocateur.
Autant dire que le stratagème a fonctionné tant le public a répondu à son appel. Grzegorz, jeune étudiant polonais, était dans la fosse pendant toute la représentation. Complètement épuisé, il n'a pas eu une seconde de répit. "C'était une performance incroyable et énergique. Il donne tout et il contrôle bien le public", confie-t-il à bout de souffle.

Foule en délire

Rapidement, le compagnon de Kylie Jenner n'hésite pas à tomber le T-shirt pour l'offrir à un fan, invité pour l'accompagner le temps d'une chanson. Ce dernier sort d'ailleurs de scène en se jetant dans la foule grâce à un plongeon digne d'un athlète olympique.
Après avoir dévoilé une chanson inédite de son nouvel album, le très attendu "Astroworld", Travis Scott revient aux classiques avec "Mamasita". La performance monte alors crescendo quand le rappeur de 27 ans interprète ses plus grands tubes comme "Pick up the Phone" ou encore son duo avec SZA "Love Galore".

Energique jusqu'à la fin, il termine son concert en apothéose en interprétant la chanson que tout le monde attendait, son succès planétaire "Goosebumps". C'est dans l'hystérie générale que l'artiste sort de scène après une prestation aussi courte qu'éreintante.
Tour à tour farceur, calme et absolument déchaîné, Travis Scott a offert un spectacle unique au public parisien.

Tour à tour farceur, calme et absolument déchaîné, Travis Scott a offert un spectacle unique au public parisien.

© Nicko Guihal / Lollappalooza
Wilfried est l'un des derniers à partir, encore sonné de la prestation colossale du rappeur. "Je l'avais vu à ses débuts et il s'est vraiment amélioré. Il a beaucoup donné et nous a demandé beaucoup d'énergie mais toujours en nous maintenant en vie", raconte-t-il. Une fois la foule dispersée, il ne reste plus qu'un champ vide à la terre retournée, seul vestige de la folie qui avait pris place quelques minutes auparavant.